Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 47, Number 1, 1990
Page(s) 1 - 16
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19900101
Ann. For. Sci. 47 (1990) 1-16
DOI: 10.1051/forest:19900101

Interaction génotype-densité et compétition dans un dispositif clinal d'épicéa commun

P Dreyfus

INRA, Station de sylviculture méditerranéenne, avenue Antonio-Vivaldi, 84000 Avignon, France

Résumé - Dans le nord-est de la France, 2 descendances maternelles d'épicéa commun (Picea abies Karst.) sont cultivées en plantation pure et en mélange dans un dispositif expérimental original où densité du peuplement et taux de mélange varient de façon clinale (densité 200-10 000/ha, taux de mélange 0%-100%). La descendance GANN 7 est nettement plus vigoureuse que MORZ 4. Pour les 2 génotypes, la circonférence atteinte 14 ans après la plantation (hauteur moyenne 5 à 8 m) est fortement influencée par le gradient de densité, mais l'étude des 2 peuplements purs démontre qu'il n'existe pas pour cette variable d'interaction statistique génotype-densité suffisamment prononcée pour être mise en évidence dans cette expérience. La diminution de taille due à une densité plus forte est la même en valeur absolue pour les 2 génotypes. En mélange, et pour une densité donnée, la croissance d'un arbre, quel que soit son génotype, est d'autant meilleure qu'il se trouve dans une partie du dispositif où la proportion de MORZ 4 est plus forte. MORZ 4 possède donc un pouvoir concurrentiel plus faible que celui de GANN 7, ce qui concorde avec les caractéristiques de vigueur des deux génotypes. Cette tendance est d'autant plus marquée que la densité du peuplement est élevée. On démontre que la forte croissance des individus GANN 7 situés dans une partie à dominance de MORZ 4 est due à la faiblesse de la concurrence exercée par MORZ 4 et non à un phénomène de coopération. L'estimation de la surface terrière de peuplements fictifs composés des deux génotypes étudiés démontre que le peuplement pur du génotype le plus vigoureux (GANN 7) est supérieur aux mélanges. Interaction génotype-densité en peuplement pur et compétition intergénotypique en peuplements mélangés doivent être prises en compte dans la détermination des courbes de croissance, surtout pour des génotypes à faible variabilité génétique.


Abstract - Spacing-genotype interaction and competition in Norway spruce. In the North-East of France 2 open-pollinated half-sib progenies (GANN 7 and MORZ 4) of Norway Spruce (Picea abies Karst.) were planted in pure and mixed stands with a special experimental design: clinally varying stand density (200-10 000 stems/ha) and mixture rate (0-100%). The GANN 7 progeny was much faster growing than MORZ 4. Fourteen years after planting, at age 18 (mean height = 5 to 8 m), girth at breast height was strongly reduced by density in both progenies. In pure stands, for girth, the statistical spacing-genotype interaction, if any, was not important enough to be noticed. An absolute value of reduction in girth with increasing density was the same for the two progenies. In mixed stands and for a given density level, the growth of individual trees, whatever their genotype, increased with an increasing proportion of surrounding trees of MORZ 4. Therefore MORZ 4 can be considered as less competitive than GANN 7, which is in accordance with the difference in vigour of the two genotypes. The observed trend was emphasized by increasing stand density. It was shown that the fast growth of individual GANN 7 trees surrounded mainly by MORZ 4 trees was only due to the rather weak competition exerted by MORZ 4 and could not be attributed to some kind of cooperation. An estimate of basal area for stands of simulated mixtures of the two genotypes showed clearly that the pure stand of the most vigorous genotype (GANN 7) was superior to all mixed stands. The spacing-genotype interaction in a pure stand and the inter-genotype competition in mixed stands must be taken into account when establishing growth curves, especially for genotypes of very low genetic variability.


Key words: Picea abies / Norway spruce / spacing / genotype / interaction / competition / clinal design / half-sib progeny

Mots clés : Picea abies / épicéa commun / interaction / génotype / densité / compétition / dispositif clinal / descendance maternelle