Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 48, Number 3, 1991
Page(s) 279 - 295
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19910304
Ann. For. Sci. 48 (1991) 279-295
DOI: 10.1051/forest:19910304

Variabilité géographique et estimation des paramètres génétiques de la croissance en hauteur de jeunes sapins de Céphalonie (Abies cephalonica L)

B Fadya and D Vauthierb

a  Faculté des sciences et techniques de St-Jérôme, institut méditerranéen d'écologie et de paléoécologie, laboratoire de botanique et écologie méditerranéenne, avenue Escadrille-Normandie-Niemen, 13397 Marseille cedex 13
b  INRA, Domaine expérimental du Ruscas, RN 98, 83237 Bormes-les-Mimosas cedex, France

Résumé - La variabilité géographique de la croissance en hauteur d'Abies cephalonica a été étudiée pour 10 provenances, réparties dans 3 plantations comparatives situées dans le sud de la France. Les provenances se scindent en 3 ensembles de dynamisme différent : un groupe «Grèce orientale» de faible croissance, un groupe «Grèce continentale» de croissance intermédiaire et un groupe «Péloponnèse», de croissance plus forte. La provenance du massif du Taygète présente une hauteur totale initiale forte et une mortalité après transplantation qui la rapproche du groupe Grèce continentale, mais une croissance annuelle et une situation géographique qui la rapprochent de celles du groupe Péloponnèse. Les raisons de ces différences de croissance entre groupes pourraient être d'ordre génétique et adaptatif. Au sein du groupe Péloponnèse, les provenances du Mainalon et du Parnon ont des écovalences interannuelles et interstationnelles très faibles. Avec les provenances du Pinde étudiées dans un autre dispositif, ce sont ces provenances qui semblent le mieux convenir à des opérations de reboisements en France méditerranéenne à l'étage du chêne pubescent. La variabilité génétique des mêmes caractères de croissance a été estimée sur 3 provenances scindées en descendances maternelles individualisées et présentes sur une seule des plantations. L'héritabilité au sens strict est comprise entre 0,20 et 0,25 pour la hauteur totale à 11 ans, et entre 0,08 et 0,11 pour l'accroissement annuel cumulé de 7 à 11 ans. Si une corrélation juvénile-adulte existe, ces estimations laissent supposer la possibilité d'une sélection précoce sur les caractères de croissance étudiés.


Abstract - Geographic and genetic variability of height growth in young Abies cephalonica Loud. Geographic variability of height growth in Abies cephalonica Loud was studied in 10 provenances grown at 3 different experimental sites in southern France. Provenances could be separated into 3 different groups: first, the slow growing "Eastern Greece" group; second, the intermediate "Continental Greece" group and third, the fast growing "Peloponnesos" group. The Taygetos mountains provenance presented strong initial height growth and post-plantation mortality comparable to those of the Continental Greece group, but could be linked with the Peloponnesos group through annual increments and its geographical situation. Genetic and adaptative factors could be responsible for these differences. Within the Peloponnesos group, Menalon and Parnon provenances had the lowest site and year interactions. Along with the Pindos provenances studied in another experimental design, they seemed to be the best adapted provenances for reforestation projects in the Quercus pubescens zone in Mediterranean France. Genetic variability of height growth was estimated using family and progeny data from 3 provenances grown at 1 site. Individual heritability values were between 0.20 and 0.25 for mean total height at age 11 yr and between 0.08 and 0.11 for cumulative annual increments from ages 7 to 11 yr. If significant juvenile-adult correlations can be found, these estimates indicate the possibility of early selection in Abies cephalonica based on height growth characteristics.


Key words: Abies cephalonica / height growth / geographic variability / genetic variability

Mots clés : Abies cephalonica / croissance en hauteur / variabilité géographique / variabilité génétique