Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 48, Number 4, 1991
Page(s) 359 - 366
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19910401
Ann. For. Sci. 48 (1991) 359-366
DOI: 10.1051/forest:19910401

Gas exchange in young Scots pine following pruning of current shoots

E Troenga and B Langströmb

a  Swedish University of Agricultural Sciences, Department of Ecology and Environmental Research, Box 7072, S-750 07 Uppsala
b  Swedish University of Agricultural Sciences, Division of Forest Entomology, S-770 73 Garpenberg, Sweden

Abstract - A pine shoot beetle attack was simulated by cutting all current shoots in the upper crown of 2 20-yr-old Scots pines (Pinus sylvestris L) while gas exchange was followed continuously before and after the shoot removal. Net photosynthetic rate and mesophyll conductance of the 2-yr-old shoots decreased by = 50% immediately after pruning but recovered within 10 d after the shoot removal. The quantum yield was also much lower after cutting. Water status and transpiration rate were not systematically affected by the treatment. Possible explanations of the photosynthetic decrease could be an accumulation of assimilation products decreasing the mesophyll conductance of carbon dioxide to the chloroplasts or changes of the carbon allocation pattern.


Résumé - Échanges gazeux chez des jeunes pins sylvestres après élagage des pousses de l'année. Une attaque du scolytide Tomicus piniperda a été simulée en coupant toutes les pousses de l'année dans la partie supérieure de la couronne de 2 pins sylvestres (Pinus sylvestris L) de 20 ans. Pendant le même temps, les échanges gazeux ont été suivis de façon continue avant et après l'opération. Le taux net de photosynthèse et la conductance du mésophylle des pousses de un an décroît d'environ 50% immédiatement après l'élagage, mais récupère dans les 10 jours suivant le retrait des pousses. Le rendement quantique diminue aussi beaucoup après la coupe des pousses. L'état hydrique et le taux de transpiration ne sont pas affectés systématiquement par le traitement. La diminution de la photosynthèse pourrait être expliquée par une accumulation d'assimilats ayant pour effet de diminuer la conductance du mésophylle pour le dioxyde de carbone vers les chloroplastes ou par des modifications dans le shéma d'allocation du carbone.


Key words: Scots pine / shoot-pruning / photosynthesis / quantum yield / field performance

Mots clés : pin sylvestre / élagage des pousses / photosynthèse / rendement quantique / performance sur le terrain