Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 49, Number 4, 1992
Page(s) 403 - 422
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19920408
Ann. For. Sci. 49 (1992) 403-422
DOI: 10.1051/forest:19920408

Vegetative development, primary and secondary growth of the shoot system of young Terminalia superba tropical trees, in a natural environment. II. Terminal growth, lateral growth and main stem-branch growth correlations

E de Faÿ

Université de Nancy I, Laboratoire de biologie des Ligneux, BP 239, 54506 Vandoeuvre-lès-Nancy Cedex, France

Abstract - Primary and secondary growths of main and lateral axes of 1-year-old Terminalia superba Engl and Diels trees, as well as some other aspects of vegetative development, were studied in a natural tropical environment and followed for a period of 6 months. During the long rainy season, primary growth of main axes was continuous, but the rates of shoot elongation and leaf emergence fluctuated rhythmically and correlatively. Shoot elongation rhythm often lagged a little behind leaf emergence rhythm. In addition, leaf development was homoblastic. Lateral shoots appeared when leaf emergence was at a maximum; consequently, they were arranged in successive tiers (pseudowhorls of branches). The apposition of sympodial units in the developing tier of the trees- resulting in the typical Terminalia branching - did not depend on the existence of the main apex, but it was limited as soon as new lateral axes branched above the tier in question. From that time, the activity of branch apices and the radial growth of branch bases ceased, or at least were not detected further. Radial growth of trunks was continuous, but the growth rate of the upper parts changed in relation to the occurrence of tiers. Reiteration of the main apex in an accidentally decapitated plant was late: it occurred after the uppermost branch tier had reached a large size. These results indicate different types of growth correlation in the shoot system of young Terminalia superba trees. It is suggested that the particular growth features of this species are related to the presumably successive sink/source roles of the uppermost tier of branches for metabolites. This growth-habit was observed under favourable environmental conditions. At the end of the long dry season, it was not so obvious, since shoot growth could cease for a couple of weeks and radial growth slowed down slightly.


Résumé - Développement végétatif, croissance primaire et secondaire du système caulinaire de jeunes arbres tropicaux de l'espèce Terminalia superba, dans un environnement naturel. II. Croissance terminale, croissance latérale et corrélations de croissance tige principale-branche. Les croissances primaire et secondaire des axes principaux et latéraux de Terminalia superba Engl et Diels âgés de 1 an, ainsi que quelques aspects du développement végétatif, furent étudiés dans un environnement naturel tropical et suivis sur une période de 6 mois. Durant la grande saison des pluies, la croissance primaire des tiges principales était continue, mais les taux d'allongement apical et d'émergence foliaire fluctuaient rythmiquement et corrélativement. Le rythme d'allongement apical était un peu en retard sur le rythme d'émergence foliaire. En plus, le développement des feuilles était homoblastique. Les rameaux latéraux apparaissaient quand l'émergence des feuilles était maximale; en conséquence, ils étaient disposés en étages successifs (pseudo-verticilles de branches). L'apposition d'unités sympodiales dans l'étage en croissance des arbres- aboutissant à la ramification du type Terminalia - ne dépendait pas de l'existence de l'apex principal, mais elle était limitée dès que de nouveaux axes latéraux se ramifiaient au-dessus de l'étage de branches en question. Dès ce moment là, l'activité des apex de branche et la croissance radiale des bases de branche étaient arrêtées, ou du moins non détectées. La croissance radiale des troncs était continue, mais le taux de croissance des parties supérieures changeait en fonction de l'apparition des étages. La réitération de l'apex principal chez une plante accidentellement décapitée était tardive, elle survenait après que l'étage de branches le plus haut ait atteint une grande taille. Ces résultats attirent l'attention sur des types différents de corrélation de croissance dans le système caulinaire des jeunes arbres de l'espèce Terminalia superba. Il est suggéré que les caractéristiques particulières de la croissance de cette espèce sont liées aux rôles vraisemblablement successifs de zone d'appel/ source, de l'étage supérieur de branches à l'égard des métabolites. Ce mode de croissance a été mis en évidence dans des conditions d'environnement favorable. À la fin de la grande saison sèche, il n'a pas pu être observé de façon aussi manifeste, puisque la croissance caulinaire pouvait être arrêtée pendant 1 ou 2 semaines et que la croissance radiale ralentissait légèrement.


Key words: main stem-branch growth / radial and shoot growth / rhythmicity / Terminalia superba / tropical tree

Mots clés : croissance tige principale-branche / croissance radiale et apicale / rythmicité / Terminalia superba / arbre tropical