Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 49, Number 6, 1992
Page(s) 589 - 597
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19920603
Ann. For. Sci. 49 (1992) 589-597
DOI: 10.1051/forest:19920603

The incidence of recurrent flushing and its effect on branch production in Quercus petraea (Matt) Liebl growing in southern England

R Harmer

Forestry Commission, Alice Holt Research Station, Wrecclesham, Farnham, Surrey GU10 4LH, UK

Abstract - The incidence of recurrent flushing on leading shoots and major branches of Quercus petraea growing in southern England was examined over an 8-year growth period. Three types of shoot section were defined: SPRING - initial flushes produced in spring that did not form a 2nd flush; FIRST - initial flushes produced in spring that formed a 2nd flush; SECOND - those formed by recurrent flushing. The proportion of shoots forming a SECOND flush varied from 4-100%, the leaders flushing more frequently than branches. There were differences between trees in the tendency to recurrent flushing, in general one SECOND flush was produced for every 1.4 flushes initially produced. The SECOND flush was always longest. The number of branches produced by each type of flush varied but this was related, in part, to differences in shoot length. The effect of recurrent flushing on branching and stem form is discussed.


Résumé - Fréquence d'apparition d'une croissance polycyclique et son effet sur la production des branches du Quercus petraea (Matt) Liebl dans le Sud de l'Angleterre. La fréquence d'apparition d'une croissance polycyclique sur les pousses apicales et les branches principales du Quercus petraea dans les conditions du Sud de l'Angleterre, a été examinée sur une période correspondant à 8 années de végétation. Trois types de pousses ont été définies : PRINTEMPS - premières pousses produites au printemps ne donnant pas de 2e pousse; PREMIÈRES - premières pousses produites au printemps formant ensuite une 2e pousse; DEUXIÈME - pousses formées par croissance polycyclique. Le pourcentage de pousses donnant une DEUXIÈME pousse variait entre 4 et 100%, le polycyclisme apparaissant plus fréquemment sur les pousses apicales que sur les branches. On a observé des différences entre arbres en ce qui concerne la tendance au polycyclisme. En général, on a compté une DEUXIÈME pousse pour 1,4 pousses initialement produite, cette DEUXIÈME pousse étant toujours plus longue que les pousses à l'extrêmité desquelles elle apparaissait. Chaque type de pousses a donné un nombre de rameaux variable, en partie fonction de la longueur de la pousse. L'effet de la croissance polycylique sur la ramification et la forme des tiges fait l'objet d'une discussion.


Key words: Quercus petraea / recurrent flushing / branching

Mots clés : Quercus petraea / croissance polycyclique / ramification