Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 50, Number 5, 1993
Page(s) 469 - 485
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19930505
Ann. For. Sci. 50 (1993) 469-485
DOI: 10.1051/forest:19930505

Représentativité locale des placettes d'inventaire en vue de l'estimation de variables dendrométriques de peuplement

R Salas Gonzáleza, F Houlliera, B Lemoineb, JC Pierrata and F Jeanb

a  INRA-ENGREF, laboratoire de recherches en sciences forestières, unité dynamique des systèmes forestiers, 14, rue Girardet, 54042 Nancy cedex
b  INRA, station de recherches forestières, laboratoire croissance et production, domaine l'Hermitage, Pierroton, 33610 Cestas Principal, France

Résumé - L'étude de la représentativité locale des petites placettes d'inventaire au sein d'un peuplement est abordée en simulant des placettes du type de celles de l'inventaire forestier national (IFN) français au sein de peuplements cartographiés de pin maritime (Pinus pinaster). Les variables dendrométriques étudiées sont le nombre de tiges à l'hectare N, la surface terrière G, la circonférence moyenne Cg, et la circonférence dominante Co. Pour chacune d'entre elles, on estime la variance et le biais systématique d'estimation dus à la taille des placettes ainsi qu'à la structure des peuplements. Pour les jeunes peuplements, la variance de N et G est élevée, elle est plus modérée pour Cg et Co, mais il y a une sous-estimation systématique de Co. Dans le cas des peuplements plus âgés et de placettes simulées de grande surface (0,05 à 0,10 ha), il semble que la taille supérieure des placettes d'inventaire ainsi que la régularisation de la structure du peuplement expliquent l'amplitude moindre des erreurs aléatoires et du biais. Ces résultats suggèrent qu'il n'est pas possible de projeter directement les données issues d'un inventaire régional au moyen d'un modèle de croissance sans avoir vérifié préalablement que le protocole d'inventaire est compatible avec celui utilisé pour l'acquisition des données ayant servi à la construction du modèle.


Abstract - Effect of the design and the size of inventory plots on the estimation of stand characteristics. This paper aims at estimating the variance and bias of the estimation of characteristics of Pinus pinaster stands that are due to survey design and especially to plot size. Small survey plots (0.01-0.07 ha) similar to those used by the French National Forest Inventory (IFN) are simulated inside 39 large experimental plots, located in the Landes of Gascogne region in France. The stand characteristics studied are: N (number of stems/ha), G (basal area), Cg (average girth) and Cø (dominant girth). The results show that small plots are not representative of the local stand conditions: the variance of N and G is high and much larger than that of Cg and Co; nevertheless, only Co is systematically biased (underestimated). When the stands are older and when the simulated plots are larger (0.05-0.10 ha), our results suggest that the larger plot size and the regularization of the structure of the stand induced by silvicultural practices diminish both the variance and the bias of the random error. These results indicate that before using a growth model in order to project regional inventory data it is necessary to check the compatibility between the data used to build the model and the data gathered in an operational survey.


Key words: maritime pine / sampling method / inventory / modelling / census

Mots clés : Pinus pinaster: pin maritime / échantillonnage / inventaire / modélisation / recensabilité