Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 50, Number Supplement, 1993
Genetics of oaks
Page(s) 153s - 165s
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19930715
Ann. For. Sci. 50 (1993) 153s-165s
DOI: 10.1051/forest:19930715

Intraspecific variation of growth and adaptive traits in North American oak species

HB Kriebel

School of Natural Resources, Division of Forestry, The Ohio State University, Wooster, OH 44691-4096, USA

Abstract - Variation of growth and adaptive traits has been identified in Quercus rubra L, which has recognizable geographic patterns in replicated test plantations in the central and western parts of the species range. Traits varying geographically include growth rate, drought resistance, cold resistance, time of flushing and leaf senescence. Patterns may differ in tests in southern regions. In Quercus falcata Michx, coastal plain sources are superior to others in both central Mississippi and western South Carolina. In 3 partial-range Quercus pagoda Raf tests, local or regional sources outrank others in growth and adaptability. Both of these species vary widely in cold hardiness. Local trees of Quercus alba L are above the average height of all Indiana trees at age 5 yr in southern Indiana, but local trees of Quercus macrocarpa Michx in Nebraska are not as fast-growing as trees from seed sources 160 km south. Range-wide patterns remain undefined in both of these species. Among western provenances of Quercus nigra L in Louisiana, flushing is latest in trees of the northernmost origins. Only fragmentary information is available on variation of growth and adaptive traits in 7 other oaks, all eastern North American species.


Résumé - Variabilité intraspécifique des caractères d'adaptation et de croissance chez les espèces d'Amérique du Nord. La variabilité des caractères de croissance et d'adaptation a été étudiée chez Quercus rubra L; des gradients de variation ont clairement pu être établis chez cette espèce au vu des résultats obtenus dans des plantations installées dans la partie centrale et occidentale de l'aire naturelle. Les caractères, dont la variabilité suit un gradient géographique, sont : le taux de croissance, la résistance à la sécheresse et au froid, la date de débourrement et la sénescence des feuilles. Ces gradients peuvent être différents dans les plantations installées dans la partie méridionale de l'aire. En ce qui concerne Q falcata Michx, les origines des plaines côtières sont supérieures aux autres dans la partie centrale du Mississippi, et la partie occidentale de la Caroline du Sud. Dans 3 plantations de Q pagoda Raf ne comprenant qu'un échantillon partiel de provenances, les populations locales étaient nettement supérieures aux autres pour la croissance et les caractères d'adaptation. Les origines locales de Q alba L ont une meilleure croissance que les autres dans le sud de l'Indiana (à 5 ans); alors que chez Q macrocarpa Michx dans le Nebraska, les origines locales sont moins vigoureuses que celles originaires de 160 km au sud. Les gradients de variation au niveau de l'ensemble de l'aire naturelle n'ont pas encore été étudiés pour ces 2 espèces. En Louisiane, chez Q nigra L, le débourrement est plus tardif chez les provenances les plus nordiques. Des données fragmentaires sur la variabilité des caractères de croissance et d'adaptation existent pour 7 autres espèces, toutes issues de l'est des États-Unis.


Key words: Quercus / oaks / variation / growth / adaptive traits / hardiness

Mots clés : Quercus / chênes / variabilité / croissance / adaptation / résistance