Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 51, Number 2, 1994
Page(s) 183 - 194
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19940208
Ann. For. Sci. 51 (1994) 183-194
DOI: 10.1051/forest:19940208

Croissance des taillis de châtaignier en France : utilisation des données de l'Inventaire forestier national

M Bédéneau

INRA, unité expérimentale biomasse forestière et forêt paysanne, F 45160 Ardon, France

Résumé - On étudie l'évolution, en fonction de l'âge, de la biomasse ligneuse sèche sur pied dans le cas du châtaignier traité en taillis, à partir des données de l'Inventaire forestier national. Pour obtenir des courbes de croissance en biomasse et en hauteur, dans le cas du taillis pur, on retient 374 points d'échantillonnage, répartis sur 9 régions forestières, représentant 35% des points de sondages IFN. Un tarif permettant de déduire la masse totale du brin, en fonction de la circonférence à 1,30 m est appliqué à tous les brins des points de sondage retenus. On se sert de la mesure de l'accroissement radial à 1,30 m pour reconstituer, à l'aide du même tarif, la biomasse présente il y a 5 ans. On étudie la répartition de ces données à l'aide d'une analyse factorielle des correspondances, puis on ajuste des courbes d'évolution en biomasse et en hauteur, selon un modèle logistique généralisé. On obtient : hauteur dominante (en m) = 13,8 x [1-exp (-0,130 x âge)] ; biomasse (en t•ha-1) = 67 x [1 -exp (-0.19 x âge)]6,09. Le maximum de production courante, pour le modèle moyen, est de 4,3 t• ha-1•an-1 à 9 ans, la production moyenne maximale est de 3 t•ha-1•an-1 à 12 ans. Ces chiffres sont inférieurs à ceux proposés dans une précédente publication. On montre que les régions forestières ont des potentialités de croissance différentes, mais que les modèles proposés peuvent toutefois en rendre compte. Des hypothèses sont avancées pour expliquer ces divergences. Des voies de recherches sont proposées.


Abstract - Growth of chesnut coppice in France based on IFN data. The total standing woody biomass of sweet chesnut coppice is studied using IFN data (French National Forest Survey). To obtain pure coppiced standing, 374 sample plots are selected on 9 forest regions, representing 35% of measured sweet chesnut plots. The equation giving total above-ground biomass of individual trees in relation to their girth at breast height is applied to the plots. Using the radial increment of 5 yr, the biomass present 5 yr ago is computed with the same equation. We consider data structure, and a general logistic model is applied to estimate height and biomass growth. The equations obtained are: dominant height (m) = 13.8 x [1- exp (-0.130 x age)] biomass (t•ha-1) = 67 x [1 - exp (-0.19 x age)]6. 09. The mean biomass growth model gives a maximum current annual increment of 4.3 t•ha -1•yr-1 at 9 yr, and a maximum mean annual increment of 3 t•ha-1•yr-1 at 12 yr. The results below are those presented in a previous paper. We show that forest regions have different growth potentials, but the proposed models can explain these differences. Future research work using the same data are proposed.


Key words: coppice / biomass / increment / simulation / inventory / Castanea

Mots clés : taillis / biomasse / accroissement / modèle mathématique / inventaire forestier / Castanea