Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 51, Number 3, 1994
Page(s) 267 - 281
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19940306
Ann. For. Sci. 51 (1994) 267-281
DOI: 10.1051/forest:19940306

Influence des éclaircies sur la forme de la section droite du tronc de Pinus kesiya dans la région du Mangoro (Madagascar)

JP Bouilleta and F Houllierb

a  Mission CIRAD-CTFT, BP 745, Antananarivo, Madagascar
b  Unité ENGREF/INRA, dynamique des systèmes forestiers, 14, rue Girardet, 54042 Nancy cedex, France

Résumé - L'excentricité de la section droite des tiges a des répercussions négatives d'un point de vue technologique. Le but des travaux en cours est de savoir si on peut influer sur ce phénomène par des éclaircies adéquates, l'hypothèse de base étant que les éclaircies, en provoquant un développement non symétrique du houppier, entraînent une activité cambiale accrue dans la direction des arbres abattus. L'étude porte sur 15 arbres d'un CCT Plots, éclaircis 5 fois et âgés de 20 ans et sur 5 arbres de 14 ans éclaircis une fois. Des rondelles sont prélevées tous les mètres de 0,30 m à 5,30 m, puis tous les 2 m jusqu'à 15 cm de diamètre fin bout sur écorce. L'excentricité est quantifiée à partir des accroissements radiaux lus sur 16 rayons équirépartis. Dix indices de libération de la concurrence sont construits : ils font intervenir la distance et la dimension des voisins enlevés en éclaircie ainsi que leur orientation par rapport à l'arbre sujet. Il apparaît que : i) quels que soient les niveaux sur le tronc, l'évolution de l'excentricité de la section droite d'une tige ne dépend pas de la répartition des arbres partant en éclaircie, ii) il existe une bonne cohérence entre les formes observées aux différents niveaux du tronc, iii) la forme initiale de la section avant éclaircie est un prédicteur assez satisfaisant de l'évolution de l'excentricité après intervention, iv) dans la majorité des cas, la forme finale de la section peut être prédite à partir de sa forme à un stade précoce (pour un âge cambial d'environ 5 ans).


Abstract - Influence of thinnings on the eccentricity of the stem of Pinus kesiya in the Mangoro region (Madagascar). The eccentricity of the section perpendicular to the stem axis (SPSA) presents technological drawbacks. The aim of this work is to explore whether and how much this phenomenon is influenced by thinnings; the basic hypothesis is that the release of competition associated with thinning leads to an asymmetrical development of the crown which induces an increased cambial activity in the direction of felled trees. Fifteen 20-year-old trees from a CCT-Plots trial that had been thinned 5 times and five 14-year-old trees belonging to stands that had been thinned once have been analyzed; disks were taken every meter from 0.3 m to 5.3 m and every 2 m up to a 15 cm top-end overbark diameter. The eccentricity was quantified by measuring 16 radii on each disk. Ten release-of-competition indexes were constructed including the distance, the size and the direction of the trees removed. The results suggest that: (1) the evolution of SPSA eccentricity is independent of the spatial distribution of thinned competitors; (2) the variation of SPSA form is consistent along the bole; (3) the initial (ie before thinning) SPSA form is a good indicator of the evolution of the eccentricity after thinning; and (4) in most cases the final SPSA form may be predicted from a very early SPSA form (ie when cambial age is about 5 yr).


Key words: eccentricity / stem form / competition index / Pinus kesiya / Madagascar

Mots clés : excentricité / forme du tronc / indice de compétition / Pinus kesiya / Madagascar