Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 52, Number 2, 1995
Page(s) 173 - 182
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19950207
Ann. For. Sci. 52 (1995) 173-182
DOI: 10.1051/forest:19950207

Influence de l'humidité du sol et de la distribution des racines sur le potentiel hydrique du xylème dans des peuplements de chêne (Quercus sp) de basse altitude

E Lucot, PM Badot and S Bruckert

Université de Franche-Comté, Institut des sciences et techniques de l'environnement, laboratoire de sciences végétales, place Leclerc, 25030 Besançon cedex, France

Résumé - Les variations du potentiel hydrique du xylème de rameaux de chênes adultes (Quercus sp) ont été mises en relation avec les variations des paramètres climatiques, température et hygrométrie, avec celles des paramètres pédologiques, humidité volumique et potentiel hydrique du sol, et avec les différents types de prospection racinaire. Les mesures ont été effectuées dans 3 stations de l'étage collinéen durant une saison de végétation. Une des stations est établie sur un sol très profond (4,5 m) ne présentant pas d'obstacle à l'enracinement. La seconde repose sur un sol profond (3 m) hydromorphe montrant une contrainte à l'enracinement à 50 cm de profondeur. La dernière présente également une contrainte à 50 cm et la roche calcaire apparaît à 150 cm. Les calculs de régressions multiples pas à pas montrent que le potentiel du xylème varie au cours de la journée en fonction du potentiel atmosphérique et de l'humidité volumique du sol mesurée entre 40 et 50 cm et entre 80 et 90 cm de profondeur. Les relations sont différentes selon la station considérée : plus le sol est contraignant pour l'enracinement, plus le potentiel du xylème est lié aux conditions atmosphériques. Les résultats obtenus montrent que le système racinaire profond assure l'alimentation en eau en conditions de sécheresse. De plus, les 2 espèces de chêne étudiées réagissent au stress hydrique de manière identique.


Abstract - Influence of soil humidity and roots distribution on xylem water potential in low altitude oak (Quercus sp) planting. The variations in xylem water potential of Quercus sp twigs were studied in comparison with the different types of rooting prospection and changes in air temperature and hygrometry, soil bulk moisture and soil water potential. Measurements were performed in 3 different sites. One of the populations was established on very deep soil (4.5 m) without any rooting constraint. The second was on hydromorphic deep soil with a rooting constraint at 50 cm depth. The third also displayed a constraint at 50 cm and calcareous rocks appeared at 150 cm. Stepwise multiple regressions show that the xylem potential fluctuates during the day in accordance with the atmospheric potential and soil bulk moisture, measured between 40 and 50 cm and 80 and 90 cm depth. The relationships were different according to the station: the more the soil is constrained for rooting, the more the xylem potential is related to atmospheric conditions. Results show that deep rooting is accountable for water supply during dry conditions. The 2 oak species and their hybrids react identically at water stress.


Key words: Quercus sp / water stress / water / soil / xylem water potential / rooting

Mots clés : Quercus sp / stress hydrique / eau / sol / potentiel hydrique du xylème / système racinaire