Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 52, Number 3, 1995
Page(s) 213 - 222
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19950303
Ann. For. Sci. 52 (1995) 213-222
DOI: 10.1051/forest:19950303

Mating system in a clonal Douglas fir (Pseudotsuga menziesii (Mirb) Franco) seed orchard. II. Effective pollen dispersal

D Prat

Laboratoire INRA-ENGREF de sciences forestières, 14, rue Girardet, 54042 Nancy cedex, France

Abstract - Genetic variation of effective pollen received by individual ramets in a Douglas fir clonal seed orchard was not representative of the genetic variation of this clonal seed orchard. This deviation was not due to selfing rate. Effective pollen dispersal might be responsible for this deviation. It was then assessed around 3 individual ramets by comparing genotypes of effective pollen with those of pollinator and surrounding trees located in a circle or in an ellipse focused on the receptor tree. The best prediction of genetic diversity of effective pollen was obtained considering a maximum pollination distance of about 20-30 m and an elliptical pollen dispersal. Effective pollen dispersal took place preferentially along rows of trees and probably depended on the wind. As the flowering period was short and particularly synchronous in the year of seed collection, reproductive phenology probably did not favour some peculiar crosses. Matings between a few neighbour trees was probably the major cause of the homozygosity level in seed crop.


Résumé - Régime de reproduction dans un verger à graines de Douglas (Pseudotsuga menziesii (Mirb) Franco. II. Dispersion du pollen. La diversité génétique du pollen reçu par des ramets individuels d'un verger clonal à graines de Douglas n'était pas représentative de la diversité génétique de ce verger. Ceci ne résultait pas du taux d'autofécondation, comme l'ont montré des études antérieures. Une dispersion réduite du pollen pouvait en être la cause. Aussi, la dissémination du pollen a été étudiée autour de 3 ramets particuliers en comparant la diversité génétique du pollen efficace qu'ils ont reçu à la diversité génétique des arbres proches situés dans un cercle ou une ellipse. La meilleure prédiction de la composition du nuage pollinique efficace a été obtenue en considérant les arbres pollinisateurs situés à une distance maximale de 20-30 m et en pondérant leurs flux polliniques à l'aide d'un modèle de dispersion du pollen en ellipse. La dissémination du pollen a eu lieu principalement le long des lignes de plantation mais les vents dominants paraissent aussi avoir un influence. Les décalages phénologiques entre arbres ne semblent pas responsables de croisements préférentiels car, l'année de la récolte, la période de floraison a été particulièrement brève et synchrone. Les croisements, qui ont lieu principalement entre les quelques arbres voisins, sont vraisemblablement la principale cause des excès d'homozygotie observés dans la semence commerciale.


Key words: isozyme / mating system / pollen dispersal / Pseudotsuga menziesii = Douglas fir / surrounding trees

Mots clés : dispersion du pollen / effet de voisinage / isoenzyme / Pseudotsuga menziesii = Douglas / régime de reproduction