Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 52, Number 5, 1995
Page(s) 411 - 422
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19950502
Ann. For. Sci. 52 (1995) 411-422
DOI: 10.1051/forest:19950502

Distribution and variations of potassium and calcium in different cross sections of Picea abies (L) Karst needles and Fagus sylvatica (L) leaves exposed to ozone and mild water stress

D Le Thiec, M Dixon and JP Garrec

INRA, centre de recherches forestières de Nancy, unité écophysiologie forestière, équipe pollution atmosphérique, 54280 Champenoux, France

Abstract - Two clones of 8-year-old Norway spruce trees, and beech trees, planted directly into the soil in open-top chambers, were exposed to elevated ozone concentrations and subjected to a mild soil drought stress. The nutrient partitioning and intertreatment differences in nutrient levels were studied. In elevated ozone, both clones had increased potassium and calcium levels, whereas in beech, ozone-treated trees had decreased potassium levels. Drought caused decreases in these nutrients for all species. The effect of combining the 2 stresses was more complex, however, and the previously observed effects were not obtained in all cell tissues. Furthermore, they showed both interspecific and interclonal differences. The hypothesis that ozone affects the root nutrition and cell membrane permeability is discussed.


Résumé - Répartition et variations du potassium et du calcium dans différentes coupes transversales d'aiguilles de Picea abies (L) Karst et de feuilles de Fagus sylvatica (L) soumis à de l'ozone et à une sécheresse modérée. Deux clones d'épicéas âgés de 8 ans et des hêtres ont été plantés directement dans le sol dans des chambres à ciel ouvert ; ils ont été soumis à des concentrations élevées d'ozone et à un stress hydrique modéré. Les variations et la répartition des éléments minéraux ont été étudiées. Les teneurs en potassium et calcium chez les 2 clones augmentent dans les traitements de fumigation ; en revanche chez le hêtre les teneurs en potassium diminuent. La sécheresse appliquée fait diminuer ces teneurs pour tous les arbres. L'application combinée de ces 2 stress est plus complexe et les observations faites auparavant ne se retrouvent pas dans tous les compartiments foliaires et sont différentes entre clones et espèces. L'hypothèse que l'ozone affecte la nutrition minérale racinaire et la perméabilité membranaire des cellules est discutée.


Key words: ozone / water stress / potassium / calcium / cell tissues

Mots clés : ozone / sécheresse / potassium / calcium / compartiment cellulaire