Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 52, Number 6, 1995
Page(s) 547 - 559
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19950603
Ann. For. Sci. 52 (1995) 547-559
DOI: 10.1051/forest:19950603

Quantification et caractérisation de la matière organique de sols alluviaux au cours de l'évolution de la végétation

M Fierza, JM Gobata and C Guenatb

a  Laboratoire d'écologie végétale, Institut de botanique, Chantemerte 22, 2000 Neuchâtel
b  Laboratoire de pédologie, GR-IATE, École polytechnique fédérale, 1015 Lausanne, Suisse

Résumé - Les auteurs identifient les formes et déterminent les quantités de matière organique de l'humus de 2 séries de sols alluviaux - Fluviosols (les sols dont le nom commence par une majuscule sont désignés selon le Référentiel pédologique. Principaux sols d'Europe (AFES, 1992) -, l'une sur alluvions à dominante calcaire et l'autre sur alluvions à dominante d'orthogneiss, dans le but d'établir si les caractères physico-chimiques de cette matière organique correspondent au degré d'évolution traduit par la morphologie du sol, d'une part, et par la végétation actuelle, d'autre part. Ils réalisent un premier fractionnement par tamisage à l'eau, destiné à séparer et à quantifier la matière végétale figurée et la matière végétale la plus humifiée. Sur cette dernière, ils procèdent à des extractions chimiques sélectives. Les résultats démontrent que la quantité (stock en carbone et en azote) de matière organique est un meilleur indicateur que la qualité, qui ne varie pratiquement pas en milieu calcaire et que très lentement en milieu acide. La vitesse d'évolution de l'humus de ces sols par rapport à celle de la végétation présente en moins d'un siècle une inertie marquée qui laisse entrevoir un décalage dans l'adéquation sol-végétation.


Abstract - Organic matter quantification and characterization of alluvial soils during vegetation evolution. In order to determine if the physical and chemical criterias of organic matter are in phase with the evolutive state expressed both by the soil morphology and by the present vegetation, forms of organic matter are identified and then quantified in the humus of 2 different series of alluvial soils (Fluviosols). One series is situated on mainly calcareous alluvia and the other on alluvia principally constituted of orthogneiss (figs 1 and 2; table I). A first fractionation, using the method of water sieving, is undertaken to separate and to estimate the particulate plant material from the best humified plant material. The latter is then selectively chemically extracted (fig 3; table III). Results show that the amount (stock in carbon and nitrogen) of organic matter is a better indicator (table II) than its quality, which virtually does not change in a calcareous environment and only slowly in acid conditions (tables IV and V). As compared with the vegetation dynamic, the slow humus evolution in these soils seems to reveal in less than 100 years a shift in the soil-vegetation relationship.


Key words: alluvial soils / humus / organic matter forms and quantity / soil-vegetation relationship

Mots clés : relation sol-végétation / humus / qualité et quantité de matière organique / sol alluvial