Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 53, Number 2-3, 1996
Page(s) 269 - 278
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19960210
Ann. For. Sci. 53 (1996) 269-278
DOI: 10.1051/forest:19960210

Environmental control of CO2 assimilation rates and stomatal conductance in five oak species growing under field conditions in Greece

K Radoglou

Forest Research Institute, Vassilika, 57006 Thessaloniki, Greece

Abstract - The present study compared CO2 assimilation rate and stomatal conductance of five oak species from the beginning of May through November 1993 under similar natural conditions. Gas exchange, leaf characteristics and water status were measured on 30-year-old Quercus ilex, Q macrolepis, Q pedunculiflora, Q pubescens and Q trojana growing in experimental plots in northern Greece. The seasonal pattern of assimilation rates was similar for all study species but differences occurred between the species. After initial leaf expansion, all species rapidly developed high photosynthetic rates. In addition, assimilation rates were high in all species in May and November after rain events. No significant differences in stomatal conductance were observed among species during the growing season. The relationships between assimilation rate and stomatal conductance displayed variation in the slopes among species and months.


Résumé - Effets de l'environnement sur l'assimilation nette de CO2 et la conductance stomatique de cinq espèces de chênes en plantation en Grèce. Cette étude a permis la comparaison des niveaux d'assimilation nette de CO2 et de conductance stomatique de cinq espèces de chênes en plantation comparative dans le nord de la Grèce, au cours d'une saison de végétation (mai-novembre 1993). Les échanges gazeux, les caractéristiques foliaires et l'état hydrique ont été déterminés sur des arbres de 30 ans de Quercus ilex, Q macrolepis, Q pedunculiflora, Q pubescens et Q trojana. La dynamique saisonnière d'assimilation nette était très semblable entre espèces. Des différences significatives sont apparues à certains moments. Après la phase d'expansion initiale des feuilles, toutes les espèces présentaient de fortes valeurs d'assimilation, de même que pendant les périodes pluvieuses en mai et en novembre. Peu de différences interspécifiques de conductance stomatiques ont été détectées au cours de la saison. Cependant, les relations entre conductance stomatique et assimilation nette ont fortement différé suivant les espèces et les périodes de mesure.


Key words: Quercus sp / assimilation rate / stomatal conductance / seasonality / drought

Mots clés : Quercus / assimilation nette de CO2 / conductance stomatique / variations saisonnières / sécheresse