Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 53, Number 2-3, 1996
Page(s) 369 - 382
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19960219
Ann. For. Sci. 53 (1996) 369-382
DOI: 10.1051/forest:19960219

Modelling the influence of winter frosts on the development of the stem canker of red oak, caused by Phytophthora cinnamomi

B Marçaisa, F Dupuisb and ML Desprez-Loustaub

a  Laboratoire de pathologie forestière, Centre de Nancy, Inra, 54280 Champenoux
b  Laboratoire de pathologie forestière, Centre de Bordeaux, Inra, 71, av É-Bourteaux, BP 81, 33883 Villenave-d'Ornon cedex, France

Abstract - The evolution of trunk cankers induced by Phytophthora cinnamomi over a period of about 25-30 years was studied by a dendrochronological method on 20 Quercus rubra trees located in four plots in southwest France. In plots as far from each other as 150 km, AEi, the annual evolution of the cankers, presented similar trends, with enlargement or reduction of the cankers occurring in the same years. This suggests a strong influence of climatic conditions on the disease development. A model describing the influence of winter frost on the evolution of the cankers was developed. This model predicted the AEi well. No trace of P cinnamomi lesions could be found in the growth ring of an individual tree in years for which the model predicted total elimination of the fungus. Moreover, the amount of lesions induced by P cinnamomi on the trees studied usually decreased in years for which the model predicted poor survival of the fungus.


Résumé - Modélisation de l'influence des gelées hivernales sur le développement de l'encre de chêne rouge causée par Phytophthora cinnamomi. Phytophthora cinnamomi est l'agent de l'encre du chêne rouge, Quercus rubra. La maladie se manifeste par un chancre sur la partie basse du tronc. Par méthode dendrochronologique, nous avons étudié le développement du chancre sur 20 arbres situés dans le sud-ouest de la France sur une période de 25-30 ans. Dans des sites éloignés les uns des autres (Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Gers), l'évolution des chancres présentait des profils similaires, ce qui indique une forte influence des conditions climatiques. D'importantes réductions des chancres actifs étaient liées à des hivers particulièrement froids, notamment en 1985. Nous avons développé un modèle décrivant l'influence du gel sur l'évolution des chancres. Ce modèle prédit correctement l'évolution des 20 chancres étudiés. En particulier, aucune trace de lésions provoquées par P cinnamomi ne peut être observée dans le cerne annuel après un hiver où le modèle prédit une élimination totale du champignon des tissus corticaux de l'arbre. Ceci arrive uniquement pour la face nord du tronc durant la période étudiée. De plus, la quantité de lésions induites par P cinnamomi sur les arbres étudiés diminue généralement dans les années pour lesquelles le modèle a prédit une mauvaise survie hivernale du champignon.


Key words: Quercus rubra / Phytophthora cinnamomi / frost / model / canker / winter survival

Mots clés : Quercus rubra / Phytophthora cinnamomi / gel / modèle / chancre / survie hivernale