Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 53, Number 2-3, 1996
Page(s) 571 - 584
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19960236
Ann. For. Sci. 53 (1996) 571-584
DOI: 10.1051/forest:19960236

Effect of site quality and thinning management on the structure of holm oak forests in northeast Spain

M Graciaa, b and J Retanaa

a  Centre de Recerca Ecològica i Aplicacions Forestals, Facultat de Ciències, Universitat Autònoma de Barcelona, 08193 Bellaterra, Barcelona
b  Departament de Producciò Vegetal i Ciència Forestal, Universitat de Lleida, Rovira Roure 177, 25006 Lleida, Spain

Abstract - In the holm oak forests of NE Spain, the variability of thinning intensity, together with the great heterogeneity of site quality, due to the rough topography of the region, gives rise to important structural differences among stands. In this paper, we analyze the effect of site quality and thinning management on the structural heterogeneity of holm oak stands at the end of the cutting cycle in different areas of the Montseny and Les Guilleries massifs (NE Spain). These two factors influence the main structural variables of the stands in various ways. Height was used as an indicator of site quality, because it was relatively unaffected by thinning management, while density and total number of stems per stool were strongly affected. Mean tree diameter reflected the effect of both site quality and thinning. The type of forest management was found to be the most important factor determining forest structure. Site quality was a constraint of stand development, contributing in poor stands, to increased differences due to thinning management.


Résumé - Effets de la fertilité de la station et de l'intensité d'éclaircie sur la structure des forêts de chêne vert du nord-est de l'Espagne. Dans les forêts de chêne vert du nord-est de l'Espagne, la variabilité de l'intensité d'éclaircie et la grande hétérogénéité de fertilité des stations, dues à leur topographie montagneuse, provoquent d'importantes différences de structure des peuplements. Dans cet article, nous analysons l'effet de la fertilité de la station et de la gestion sylvicole sur l'hétérogénéité structurelle des forêts de chêne vert dans différentes zones des massifs de Montseny et les Guilleries (nord-est de l'Espagne). Ces deux facteurs influencent de différentes manières les principales variables descriptives de la structure des peuplements. La hauteur a été utilisée comme indice de fertilité de station car elle est très peu modifiée par le type de gestion sylvicole, tandis que la densité et le nombre total de brins par souche sont très affectés par le type de gestion. La diamètre moyen synthétise l'effet de la fertilité de la station et de l'intensité d'éclaircie. La gestion sylvicole est le facteur le plus important pour expliquer les différences de structure de peuplement, tandis que la fertilité de la station peut être un facteur limitant du développement des peuplements, contribuant, dans les stations de moindre qualité, à augmenter les différences dues à la gestion sylvicole.


Key words: holm oak / Ouercus ilex / forest structure / site quality / thinning

Mots clés : chêne vert / Quercus ilex / structure de la forét / fertilité de la station / éclaircie