Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 53, Number 2-3, 1996
Page(s) 615 - 624
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19960240
Ann. For. Sci. 53 (1996) 615-624
DOI: 10.1051/forest:19960240

Variabilité des nutriments foliaires de Quercus suber L dans différentes situations écologiques dans le massif des Maures (Var, France), et relations avec la production de liège

J Orgeas and G Bonin

Laboratoire de biosystématique et écologie méditerranéenne, université de Provence/Ura 1152, FST Saint-Jérôme, case 421 bis, 13397 Marseille cedex 20, France

Résumé - Un suivi spatiotemporel des nutriments foliaires a été effectué sur le chêne-liège (Quercus suberL), dans le massif des Maures (Var, France) simultanément à l'étude de l'épaisseur des cernes du liège. Ceci a permis de mettre en relation la production de liège avec les teneurs en éléments minéraux dans différentes conditions écologiques. Les concentrations foliaires des ions évoluent en fonction de la saison, ainsi que de l'état de dégradation et de la xéricité des parcelles. L'azote varie proportionnellement à l'activité physiologique de la feuille, alors que le calcium et le potassium y sont stockés progressivement. L'antagonisme calcium-magnésium a été confirmé. Par ailleurs, les variations des nutriments dues au débroussaillement sont estompées dès la reprise printanière du métabolisme. La croissance du liège primaire ou mâle est linéaire quelles que soient les conditions climatiques et les perturbations. La production de liège secondaire ou femelle n'est pas linéaire dans le temps (il y a augmentation de la production avec le temps et l'âge de l'arbre), mais elle reste très supérieure à la production de liège mâle. Les plus fortes productions de liège femelle sont influencées favorablement par les fortes teneurs en potassium et en azote du feuillage, et par des milieux humides et peu perturbés. Le magnésium est lié aux faibles épaisseurs de liège. Le sodium et le calcium ne semblent pas influencer cette production de liège.


Abstract - Variability of foliar nutrient contents of Quercus suber L in several ecological conditions in the Maures Mountains (Var, France), and relations with cork production. A monitoring of foliar nutrients has been undertaken on cork-oaks (Quercus suber L), in the Maures Mountains (Var, France). Simultaneously, the thickness of cork age rings has been studied to define the relationship of the cork production to nutrient contents under different ecological conditions. Foliar concentrations of ions evolved according to the season, the degradation state and the xericity of plots. Nitrogen appeared proportional to the physiological activity of the leaf, while calcium and potassium were stocked gradually. The calcium-magnesium antagonism was confirmed. Furthermore, changes of the nutrient concentrations in the undergrowth-clearing sites are reduced from the spring resumption of the metabolism. The growth of primary cork is linear with time, irrespective of year, climatic conditions and perturbations. The secondary (or reproductive) cork production is not linear with time and the age of trees, but it remains much higher than the primary cork production. The higher secondary cork productions are linked to the high contents of potassium and nitrogen, and to the moist and weakly disturbed plots. Magnesium is linked to small width thicknesses of cork age rings. Sodium and calcium do not appear to influence this cork production.


Key words: Quercus suber L / foliar nutrients / cork production / disturbance / ecological conditions

Mots clés : Quercus suber L / nutriments foliaires / production de liège / perturbation / conditions écologiques