Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 53, Number 2-3, 1996
Page(s) 663 - 670
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19960244
Ann. For. Sci. 53 (1996) 663-670
DOI: 10.1051/forest:19960244

Dendrochronological insights into past oak growth

JR Pilcher

Palaeoecology Centre, Queens University of Belfast, Belfast, Northern Ireland, UK

Abstract - European tree-ring research on deciduous oak species has been developed, in most centres, for archaeological and historic building dating. Studies of living trees have been carried out to anchor the modern end of long chronologies of historical, archaeological and sub-fossil timbers. Chronologies in Ireland, England and Germany extend for 7 000-8 000 years from the present. Once the tree-ring chronologies are completed, every annual ring in every piece of wood that forms the chronology can be precisely assigned to the year in which it grew. Any environmental information extracted from the timbers is thus exactly dated. This enables us to look at the effects of specific events on oaks in different regions. Information is preserved in the trees on four different time or frequency ranges.


Résumé - Aperçu de la croissance passée des chênes sur la base d'analyses dendrochronologiques. L'analyse dendrochronologique des chênes européens a été développée dans beaucoup de cas pour permettre la datation de monuments archéologiques ou historiques. Des études sur des arbres vivants ont été menées pour définir l'extrémité actuelle de séries chronologiques longues obtenues sur des bois de la période historique, préhistorique, voire sub-fossile. Les séries chronologiques obtenues en Irlande, en Allemagne et en Angleterre s'étendent sur une période de 7 000 à 8 000 ans. Une fois ces séries chronologiques bien établies, il est possible de préciser pour chaque cerne annuel de n'importe quel fragment de bois l'année de sa formation. Les informations sur l'environnement pouvant être déduites de ces bois sont ainsi datées avec beaucoup de précision. Cela nous permet d'observer les effets d'événements précis sur les chênes de régions parfois éloignées les unes des autres. L'information correspondante est conservée dans les arbres à trois échelles de temps ou de fréquences : événements accidentels se produisant lors d'une année, effets à moyen terme correspondant par exemple à des séries d'éruption volcaniques, et dérives à long terme dans les dynamiques de croissance, liées aux changements climatiques.


Key words: dendrochronology / deciduous oak / Europe / Ireland / France

Mots clés : dendrochronologie / chênes décidus / Europe / Irlande / France