Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 53, Number 4, 1996
Page(s) 811 - 818
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19960402
Ann. For. Sci. 53 (1996) 811-818
DOI: 10.1051/forest:19960402

Aboveground litter production and bioelement potential return in an evergreen oak (Quercus rotundifolia) woodland near Salamanca (Spain)

A Martína, JF Gallardob and I Santa Reginab

a  Area de Edafología, Universidad de Salamanca, Salamanca 37080
b  IRNA/CSIC, Apdo 257, Salamanca 37071, Spain

Abstract - Total aboveground production of trees has been determined in a Quercus rotundifolia evergreen oak woodland developed over a chromic Luvisol. The woodland is located close to the city of Salamanca (central-western Spain). Litter fall occurs throughout the year, with a maximum from April to June owing to leaf fall. Mean litter production is 1.9 Mg ha-1 year-1, although variations from year to year are observed, mostly due to water stress in summer. The mean area of influence of litter fall of each tree is about 4 m outside the crown shadow and the leaf percentage (55%) over the total aboveground litter production shows that the system is mature. Tree inflorescences are found to have the highest concentration in bioelements, although the latter are mostly returned through the leaves (with the exception of K).


Résumé - Production de litière et restitution au sol de bioéléments dans une chênaie (Quercus rotundifolia) près de Salamanque (Espagne). On a déterminé la production de litière dans une chênaie à Quercus rotundifolia développée sur un Luvisol chromique dans les environs de Salamanque (ouest de l'Espagne). La chute de litière s'étaie sur toute l'année, avec un maximum dans la période avril-juin, principale époque de retombée des feuilles. La production moyenne de litière est de 1.9 Mg ha-1 an-1, avec des variations interannuelles dues au stress hydrique pendant l'été. Dans cette chênaie claire (« dehesa ») arrivée à maturité, l'influence de l'arbre s'étend jusqu'à une distance de 4 m à partir de la base du tronc. Les inflorescences sont, en général, les organes ayant les plus fortes teneurs relatives en bioéléments. Mais le plus grand retour potentiel des bioéléments se fait par l'intermédiaire des feuilles (excepté pour K, qui retourne plutôt avec les inflorescences).


Key words: biogeochemical cycles / litter fall / evergreen oak / Quercus rotundifolia Lam / potential return of bioelements

Mots clés : cycle biogéochimique / chute de litière / chênaie / Quercus rotundifolia Lam / restitution des nutriments au sol