Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 53, Number 4, 1996
Page(s) 867 - 884
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19960406
Ann. For. Sci. 53 (1996) 867-884
DOI: 10.1051/forest:19960406

Analyse de la structure de peuplements ligneux dans un « fourré tigré » au nord Yatenga (Burkina Faso). État actuel et conséquences évolutives

P Couterona, A Mahamanea and P Ouedraogob

a  Département forêts des régions chaudes, Engref, 34033 Montpellier
b  Laboratoire d'écologie, ENS, 75230 Paris, France

Résumé - Cette étude concerne les répartitions spatiales d'individus ligneux dans un « fourré tigré » (végétation tropicale en bandes), au nord-ouest du Burkina Faso (14°00 N et 2°30 W environ). Les données (comptages, mesures) ont été recueillies sur des transects de 700 m de long, orientés dans le sens de la pente, et divisés en placettes de 4 m2 et de 156 m2. Les répartitions spatiales ont été étudiées par calcul de variogrammes ; la structure d'ensemble du « fourré tigré » a été exprimée sous la forme d'un modèle qualitatif, dont l'efficacité à rendre compte des répartitions spatiales a été testée par régression linéaire sur variables « muettes ». Parmi les deux espèces dominantes, seul Combretum micranthum G Don présente des répartitions spatiales nettement liées à la structure d'ensemble. Celles de Pterocarpus lucens Lepr en sont plus affranchies, du fait d'une régénération par graines dynamique (extension sur les franges des bandes de végétation), en dehors des périodes de sécheresse. Le peuplement de C micranthum ne présente pas d'évolutions nettes du fait d'une très faible survie des plantules au cours de la première saison sèche suivant la germination. En particulier, une progression vers l'amont de cette espèce, donc des fourrés, n'est pas actuellement perceptible.


Abstract - Structural analysis of a striped thicket in northern Yatenga (Burkina Faso): current state and dynamic insights. This study deals with spatial distributions of woody plants in a fourré tigré (tropical striped vegetational pattern) in northwestern Burkina Faso (ca 14°00'N, 2°30'W). Data collection (censuses, measurements) was carried out on 700 m long transects, oriented along the slope, and divided into plots (156 m2) and quadrats (4 m2). Pattern analysis was based upon computations of variograms. The overall structure of the striped thickets was qualitatively modelled in order to test its influence on spatial distributions (using linear regression on 'dummy' variables). Among the two dominant species, only Combretum micranthum G Don displayed spatial distributions clearly linked to the overall structure. Those of Pterocarpus lucens Lepr were comparatively more independent, due to their ability to expand on the fringes of vegetation stripes during periods of normal rainfall. The population ofC micranthum did not display any clear trend because of a very low survival rate of seedlings during the first dry season following the germination. Hence, an upslope migration of the species is not perceptible at present.


Key words: Western Africa / striped vegetation / pattern analysis / vegetation change

Mots clés : Afrique occidentale / fourré tigré / structure de végétation / analyse des répartitions spatiales / évolution du couvert végétal