Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 53, Number 5, 1996
Page(s) 1019 - 1030
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19960509
Ann. For. Sci. 53 (1996) 1019-1030
DOI: 10.1051/forest:19960509

Prévision de la variabilité intra- et interarbre de la densité du bois de chêne rouvre (Quercus petraea Liebl) par modélisation des largeurs et des densités des bois initial et final en fonction de l'âge cambial, de la largeur de cerne et du niveau dans l'arbre

R Degron and G Nepveu

Équipe de recherches sur la qualité des bois, Inra, 54280 Champenoux, France

Abstract - Predicting intra- and intertree variability of wood density in sessile oak (Quercus petraea Liebl) through modelling earlywood and latewood width and density from cambial age, ring width and height in the tree. The oak wood intraring density being considered as an important criterion of its quality, we studied ring microdensitometric components variability (earlywood density, earlywood width, latewood density, latewood width). First, we considered the intratree variation of density with cambial age, ring width and level in tree. We used regression methods to establish models of variation with the variables we had considered and we studied parameters of the different models (table II) by analysis of variance. Within a tree, we showed that earlywood width could be considered as a constant (fig 1) and that earlywood and latewood density were only dependent on cambial age (fig 2). For ring width and cambial age given, the level in the tree effect was important only on the lowest level of our sampling (tables III and IV). We then studied intertree density variations on 24 trees collected in northeastern France (table I). We evaluated the site effect and the tree in site effect on the parameters of the models considered beforehand (table V). We found a 'site' effect and a 'tree in site' effect on some parameters; however, these results will have to be carefully assessed because of the relative weakness of our sampling. Nevertheless, we can confirm the important wood density variability between trees.


Résumé - La densité intracerne du bois de chêne étant considérée comme un critère important de sa qualité, nous avons étudié la variabilité des composantes microdensitométriques du cerne (densité du bois initial, largeur du bois initial, densité du bois final, largeur du bois final). Dans une première partie, nous nous sommes intéressés à la variabilité intra-arbre de la densité, avec l'âge cambial, la largeur de cerne et le niveau dans l'arbre. Nous avons utilisé des méthodes de régression pour établir des modèles de variations des différentes variables considérées et nous avons étudié les paramètres de ces modèles par analyse de variance. Nous avons montré que dans l'arbre la largeur du bois initial pouvait être considérée constante et que la densité du bois initial et du bois final ne dépendaient que de l'âge. À largeur de cerne et âge fixés, l'effet du niveau dans l'arbre est significatif. Les paramètres observés au niveau le plus bas de notre échantillonnage sont statistiquement différents de ceux des hauteurs supérieures. Dans une seconde partie, nous avons étudié la variabilité interindividuelle de la densité du bois ; nous avons travaillé sur vingt-quatre arbres provenant du nord-est de la France. Nous avons en particulier étudié l'effet du site et de l'arbre dans le site sur les paramètres des modèles mentionnés ci-dessus. Nous avons trouvé des effets « arbre dans site » et « site » sur certains des paramètres, mais ces résultats sont à considérer avec prudence compte tenu de la relative faiblesse de notre échantillonnage. Nous pouvons cependant confirmer l'importance de la variabilité interindividuelle sur la densité du bois.


Key words: variability / wood / Quercus petraea / density / model

Mots clés : variabilité / bois / Quercus petraea / densité / modèle