Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 54, Number 1, 1997
Page(s) 19 - 38
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19970103
Ann. For. Sci. 54 (1997) 19-38
DOI: 10.1051/forest:19970103

Comportement des cultivars de peupliers commercialisables dans l'Union européenne vis-à-vis de quelques parasites majeurs

J Pinona and A Valadonb

a  Pathologie forestière, Inra, 54280 Champenoux
b  Division Ressources génétiques et plantes forestières, Cemagref, domaine des Barres, 45290 Nogent-sur-Vernisson, France

Abstract - Behaviour towards major parasites of poplar cultivars registered in European Union. The 130 poplar cultivars registered for commercial use in any country of the European Union (EU) can be marketed within the EU since 1966 but their circulation became free in 1993 with the opening of the single market. This paper aims to present most of the knowledge available about their behaviour towards major diseases such as the oozing canker (Xanthomonas populi), leaf brown spots (Marssanina brunnea), foliar rusts (Melampsora spp), leaf mosaic (poplar mosaic virus) and bark necrosis (Discosporium populeum). For three-quarters of the cultivars information is available which provides useful data to choose cultivars for wood production and for scientific purposes. Nevertheless, there are contradictions among authors, especially for leaf diseases, and this phenomenon is discussed. Information is scarce for some cultivars whose culture is generally limited and for some diseases (mainly M medusae, virus and Discosporium populeum). Disease resistance depends partly on the poplar species. Fair resistance is common to the oozing canker (P nigra), M brunnea (P deltoides, P nigra and P trichocarpa), rusts (P deltoides) and Discosporium populeum (P trichocarpa). Tendencies are less clear for interspecific hybrids, also due to active selection for resistance. It is therefore suggested to increase our knowledge through international cooperation including exchanges of methods and development of some early tests. Abetter appraisal of damages is necessary for foliar diseases.


Résumé - Les 130 cultivars de peupliers inscrits aux catalogues des différents pays membres de l'Union européenne sont commercialisables dans l'ensemble de ces États depuis 1966 mais leur libre circulation résulte de l'ouverture du marché unique en 1993. Cette note vise à récapituler les informations disponibles sur leur comportement envers les maladies les plus dommageables : le chancre bactérien (Xanthomonas populi), la brunissure des feuilles (Marssonina brunneah), les rouilles foliaires (Melampsora spp), la mosaïque virale et la nécrose d'écorce à Discosporium populeum. Le comportement envers les principales maladies a pu être renseigné pour les trois quarts des clones. Il en résulte des informations utiles pour raisonner le choix des cultivars tant pour la production que pour la définition de modèles. Il existe parfois des différences notables d'appréciation pour un cultivar donné selon les auteurs. Ce phénomène concerne surtout les maladies du feuillage, dont l'expression est particulièrement dépendante du climat. De plus, il existe des différences importantes de répartition géographique des trois espèces de Melampsora. D'autres raisons responsables de divergences entre auteurs sont discutées. Il apparaît que, pour certains clones (peu cultivés) et certaines maladies (Melampsora medusae, la mosaïque virale et Discosporium populeum), les informations disponibles sont insuffisantes. Sclon les espèces auxquelles appartiennent les cultivars, il est possible d'identifier des sources de résistance au chancre bactérien (Populus nigra), au M brunnea (P deltoides, P nigra et P trichocarpa), aux rouilles (P deltoides) et au Discosporium populeum (P trichocarpa). Les tendances sont moins nettes pour les hybrides interspécifiques dont l'échantillon est de plus biaisé par la sélection. Il est suggéré d'approfondir les connaissances en se basant sur une coopération internationale, un échange de méthodes de test et parfois la mise au point de tests précoces. Des informations complémentaires seraient utiles pour mieux cerner les seuils de nuisibilité, en particulier des parasites foliaires.


Key words: poplar / diseases / resistance / European Union

Mots clés : peuplier / maladies / résistance / Union européenne