Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 54, Number 1, 1997
Page(s) 107 - 116
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19970108
Ann. For. Sci. 54 (1997) 107-116
DOI: 10.1051/forest:19970108

Is site preparation necessary for bur oak receiving post-planting weed control?

A Cogliastroa, D Gagnonb and A Boucharda

a  Institut de recherche en biologie végétale et Jardin botanique de Montréal, 4101 Sherbrooke Street East, PC HIX 2B2 Montreal
b  Groupe de recherche en écologie forestière, Université du Québec à Montréal, CP 8888, succursale Centre-ville, PC H3C 3P8 Montreal, Canada

Abstract - Plowing and harrowing have been recommended before establishing hardwood plantations on abandoned farmland with herbaceous weed competitors. However, mechanical soil preparation is not always practical. The possibility of reducing site preparation efforts by using post-planting weed control treatments was tested. This study compares three different types of site preparation (plowing and harrowing; plowing, harrowing and simazine herbicide; a control), each plot of which were separated in two halves receiving either one of two post-planting weed control treatments (glyphosate herbicide or black plastic mulching) in 120 cm strips over the seedling rows of bur oak (Quercus macrocarpa Michx). After 5 years of weed control treatment, site preparation by plowing and harrowing did not produce superior growth results relative to the control. However, growth was superior when this mechanical site preparation was combined with simazine herbicide application. Oak seedling diameter and height were larger in the plastic mulch treatment than in the glyphosate treatment. Results support the feasibility of hardwood reforestation on sites where mechanical soil preparation is impractical, if post-planting weed control treatments are applied.


Résumé - La préparation du site est-elle nécessaire lorsqu'un traitement de répression des herbacées est appliqué après la plantation de chênes à gros fruits ? Le labourage et le hersage sont recommandés avant l'établissement de plantations d'espèces feuillues de haute valeur sur des terres agricoles abandonnées et envahies par des espèces herbacées compétitrices. Toutefois, il n'est pas toujours possible d'effectuer la préparation mécanique du sol. L'utilisation de traitements de répression post-plantation des herbacées pourrait permettre de réduire l'effort de préparation du site. L'étude compare trois méthodes de préparation du site (labour et hersage ; labour, hersage et herbicide simazine ; un témoin), dont les parcelles ont été séparées en deux pour recevoir l'un ou l'autre de deux traitements post-plantation (herbicide glyphosate, paillis de plastique noir) appliqués par bandes de 120 cm sur la rangée de plants de chênes à gros fruits (Quercus macrocarpa Michx). Après 5 ans de traitements de répression des herbacées, la préparation du site par le labourage et hersage n'a pas produit des résultats de croissance supérieurs relativement au témoin. Toutefois, la croissance était supérieure lorsque la préparation mécanique était combinée à l'application de l'herbicide simazine. La hauteur et le diamètre des plants de chênes étaient supérieurs avec l'utilisation de paillis de plastique en comparaison à l'application de glyphosate. Ces résultats permettent d'envisager le reboisement en espèces feuillues sur des sites où la préparation mécanique du sol est impraticable, si des traitements de répression des herbacées sont appliqués après la plantation.


Key words: hardwood plantation / site preparation / herbicide / black plastic mulch / Quercus macrocarpa

Mots clés : plantation d'espèces feuillues / préparation du site / herbicide / paillis de plastique noir / Quercus macrocarpa