Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 54, Number 2, 1997
Page(s) 145 - 153
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19970202
Ann. For. Sci. 54 (1997) 145-153
DOI: 10.1051/forest:19970202

Increase of flowering in Pinus nigra Arn subsp salzmannii (Dunal) Franco by means of heteroplastic grafts

JM Climent, MA Prada, LA Gil and JA Pardos

Unidad de Anatomía, Fisiología y Genética Forestal, ETSI de Montes, Ciudad Universitaria, 28040 Madrid, Spain

Abstract - Behaviour of black pine (Pinus nigra subsp salzmannii) ramets grafted in 1987 on P nigra and P brutia rootstocks was compared in a clonal seed orchard located in Guadalajara (Spain). Graft take percentage was lower on average and more variable between clones for interspecific unions than for intraspecific ones; however, later field survival was rather similar. Between 1990 and 1994, heteroplastic grafts displayed a female flowering ranging from four to 13 times higher than homoplastic ones depending on the year, and with 5 years of age, interspecific grafts produced male strobili, nearly absent in the second group. Although seed production is still scarce, due to lack of pollination, heteroplastic ramets seem to yield bigger cones with more sound seeds per cone. Significant differences between both types of grafts were observed regarding stem diameter, branching pattern. apical dominance and crown width. Differentiation of lateral shoots, both floral and vegetative, was higher in heteroplastic grafts, resulting not only in more branches, but also in more strobili of both sexes per branch. Heteroplastic ramets displayed a marked tendency to lose apical dominance, thus supporting their higher number of shoots since the number of branches per whorl is equal in both groups. These results suggest that utilization of P nigra grafts on P brutia rootstocks, in similar site conditions, may be a helpful tool to obtain more precocious and abundant fruit yields than those derived from the more common use of homoplastic grafts.


Résumé - Accroissement de la floraison chez Pinus nigra Arn subsp salzmannii (Dunal) Franco au moyen d'hétérogreffes. Une étude comparée du comportement de ramets de pin noir (Pinus nigra ssp salzmannii) greffés en 1987, sur des porte-greffe de P nigra et P brutia, a été menée dans un verger à graines clonal situé à Guadalajara (Espagne). Le pourcentage de reprise des greffes est plus faible en moyenne, et présente une plus forte variabilité entre les clones pour les greffes interspécifiques que pour les greffes intraspécifiques. Cependant. leur survie ultérieure est à peu près équivalente. Entre 1990 et 1994, nous avons observé une floraison femelle de 4 à 13 fois plus importante (selon l'année) chez les hétérogreffes que chez les homogreffes (fig 1). Cinq ans après transplantation, les hétérogreffes forment des strobiles mâles, alors que ceux-ci sont quasiment absents chez les homogreffes (tableau II). Bien que la production de graines soit peu abondante, en raison d'une faible pollinisation, les ramets hétéroblastisques semblent produire de plus gros cônes (tableau III) contenant plus de graines pleines par cône. Des différences significatives ont été enregistrées entre les deux types de greffe, en ce qui concerne le diamètre du tronc, la ramification, la dominance apicale et la largeur de la couronne. La différenciation de rameaux latéraux. à la fois floraux et végétatifs, est plus forte chez les hétérogreffes, avec non seulement plus de branches, mais aussi plus de strobiles des deux sexes par branche (tableau III). Alors que le nombre de rameaux par verticille est le même dans les deux groupes, les ramets hétéroplastiques présentent un plus grand nombre total de rameaux, dû à une forte tendance à la perte de dominance apicale (tableau IV). Ces résultats suggèrent que l'emploi d'hétérogreffes de P nigra sur P brutia peut constituer un outil de choix pour l'obtention d'une production plus précoce et plus abondante de graines que celle obtenue par les homogreffes.


Key words: seed orchard / flowering / heteroplastic graft / Pinus nigra / Pinus brutia

Mots clés : verger à graines / floraison / hétérogreffe / Pinus nigra / Pinus brutia