Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 54, Number 4, 1997
Page(s) 359 - 370
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19970404
Ann. For. Sci. 54 (1997) 359-370
DOI: 10.1051/forest:19970404

Reinvigoration treatments for the micropropagation of mature chestnut trees

MC Sánchez, A Ballester and AM Vieitez

Instituto de Investigaciones Agrobiológicas de Calicia (CSIC), Apartado 122, 15080 Santiago de Compostela, Spain

Abstract - Crown material from five adult chestnut trees was given different reinvigoration treatments, such as 6-benzylaminopurine (BA) applications (spray or pulse) to forced cuttings, and juvenile grafting alone or combined with BA sprays, then used for the establishment in vitro. The in vitro performance, in terms of establishment, multiplication and rooting, of both untreated and treated material was compared. Grafting alone or in combination with BA spray greatly increased the in vitro reactivity of crown-derived explants. By combining in vivo pretreatments and a horizontal reculturing system, crown-derived microshoots exhibited maximum rooting rates, similar to those found for cultures from basal shoots of the same tree in previous work.


Résumé - Traitements de rajeunissement de châtaigniers adultes. Pour faciliter l'établissement in vitro du châtaignier, différents traitements, tels que des applications de 6-benzylaminopurine (BA, pulvérisation ou trempage de 2 h), le greffage sur porte-greffe juvénile, seul ou combiné avec des pulvérisations de BA, ont été appliqués au matériel prélevé dans la couronne de cinq châtaigniers adultes. On a comparé le comportement durant l'établissement, la multiplication et l'enracinement in vitro, du matériel non traité (témoin) et du matériel rajeuni. Durant l'établissement in vitro, la réactivité du matériel témoin a été relativement faible pour tous les clones (variations entre 0 et 22 %). Le greffage, seul ou combiné avec des pulvérisations de BA, augmente significativement la réactivité des explants provenant de la cime des arbres, atteignant 94 % pour le clone HV. En ce qui concerne la phase de multiplication, les meilleurs résultats ont été obtenus avec les microboutures dérivées du matériel provenant de la couronne, pulvérisé avec BA (C+S), ainsi qu'avec ceux des greffes pulvérisées avec BA (G+S). Dans les deux cas, on a obtenu des valeurs bien supérieures à celles du témoin. Un comportement similaire a été observé dans leur aptitude à l'enracinement. Ces résultats montrent que les traitements C+S et G+S induisent un certain rajeunissement du matériel adulte. En combinant les prétraitements in vivo avec un système de culture répétée des explants in vitro en position horizontale (recyclage), les microboutures dérivées de la couronne présentent un taux de multiplication significativement supérieur à celui des explants en position verticale et/ou horizontale non recyclés. De plus, avec ce système on a obtenu des taux d'enracinement (63 et 28 % pour les clones 431 et HV, respectivement) similaires à ceux précédemment trouvés dans des cultures dérivées de rejets de la base du même arbre.


Key words: chestnut / horizontal reculture / micropropagation / mature trees / partial rejuvenation

Mots clés : arbres adultes / châtaignier / micropropagation / reculture horizontale / rajeunissement partiel