Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 54, Number 5, 1997
Page(s) 473 - 481
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19970505
Ann. For. Sci. 54 (1997) 473-481
DOI: 10.1051/forest:19970505

Patterns of arbuscular- and ecto- mycorrhizal colonization of Eucalyptus dunnii in southern Brazil

VL Oliveira, VDB Schmidt and MM Bellei

Dept de Microbiologia e Parasitologia, Universidade Federal de Santa Catarina, CP 476, 88040-970 Florianópolis, SC, Brazil

Abstract - After planting Eucalyptus dunnii, virtually free of mycorrhizal colonization, at six sites in southern Brazil, three distinctive patterns of root colonization by arbuscular mycorrhizal (AM) and ectomycorrhizal (ECM) fungi were discerned during the ensuing 13 months which seemed to be very strongly related to previous cropping: 1) pattern A followed the AM-forming soya bean: the relatively large incidence of AM 5 months after planting progressively decreased while that of ECM increased; 2) pattern B followed the AM/ECM-forming Eucalyptus viminalis: the incidence of AM remained minimal while that of ECM relatively rapidly reached a high plateau; and 3) pattern C followed the ECM-forming Pinus taeda: both AM and ECM progressively increased but were never abundant. Although the results do not fully explain the three patterns of colonization, it is suggested that the inoculum potential and the specificity fungi-host are implicated.


Résumé - Séquences de colonisation endo- et ectomycorhizienne chez Eucalyptus dunnii au sud du Brésil. La colonisation d'Eucalyptus dunnii par des champignons endomycorhiziens à arbuscules (MA) et ectomycorhiziens (ECM) a été suivie pendant 13 mois après transplantation dans six plantations à Santa Catarina, au sud du Brésil. Les résultats indiquent que la colonisation MA et ECM est influencée par la plante précédemment cultivée dans le site et a été représentée par trois séquences différentes. Dans un site à soja, un hôte endomycorhizien, les MA ont été plus importantes au 5e mois mais elles ont progressivement diminué tandis que les ECM ont augmenté rapidement jusqu'à la fin des observations. Dans quatre sites précédemment cultivés avec E viminalis, un hôte endoectomycorhizien, les ECM ont augmenté rapidement avec le temps et ont atteint un plateau tandis que la colonisation MA est restée très faible avec des fluctuations. Dans un site auparavant cultivé avec Pinus taeda, un hôte ectomycorhizien, les deux types ont augmenté pendant les observations mais les taux de colonisation sont restées plus faibles que dans les autres sites. Bien que les résultats ne permettent pas d'expliquer l'occurrence de ces trois séquences de colonisation, il est suggéré que le potentiel d'inoculum et la spécificité champignon-plante hôte y sont impliqués.


Key words: Eucalyptus / ectomycorrhizas / arbuscular mycorrhizas / Preceding crop / inoculum potential

Mots clés : Eucalyptus / endomycorhizes / ectomycorhizes / plantation précédente / potentiel d'inoculum