Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 54, Number 7, 1997
Page(s) 635 - 641
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19970704
Ann. For. Sci. 54 (1997) 635-641
DOI: 10.1051/forest:19970704

Shoot aggregation by Tomicus piniperda L (Col: Scolytidae) in Yunnan, southwestern China

Y Huia and F Lieutierb

a  Yunnan University, Institute of Eculogy and Geobotany, Kunming, Yunnan, PR China
b  Station de zoologie forestière, Inra, Ardon, 45160 Olivet, France

Abstract - In Pinus yunnanensis forests of Yunnan, southwestern China, ten trees with evident symtoms of heavy shoot attacks by Tomicus piniperda were selected in two localities. Around each of these trees, five others of similar size and similar morphological and site characteristics, and as close as possible to the attacked trees, were chosen to be used as a control. For all trees, shoots were investigated for damage. No brood tree was present in the vicinity of the sampled trees (attacked or control). The percentage of the shoots damaged by T piniperda ranged from 64.9 to 94.3 in the attacked trees, whereas it ranged from 1.3 to 22.3 in the control trees, thus exhibiting an aggregation phenomenon during the beetle shoot-feeding period. There was no evidence of an effect of tree height and wind direction on aggregation. The percentage of damaged shoots in the control trees decreased with distance from the shoot-aggregation trees. Aggregation seemed to occur almost at the end of the shoot-feeding period, suggesting that it could play a critical role in weakening the tree, explaining the subsequent successful mass attack that always takes place in the bole of such trees and kills them. It could thus explain the very unusual nocivity of T piniperda in southern China.


Résumé - Agrégation de Tomicus piniperda (Col, Scolytidae) sur pousses dans le Yunnan, Chine méridionale. Dans deux localités des forêts de Pinus vunnanensis du Yunnan (Chine du Sud), dix arbres ont été choisis parce qu'ils étaient de toute évidence l'objet d'importantes attaques par T piniperda au niveau des pousses. Le plus près possible de chacun de ces arbres et dans des situations stationnelles comparables, cinq autres sujets ont été choisis, de taille et de morphologie semblables à celles des arbres lourdement attaqués, pour servir de témoins. L'importance des attaques sur pousses a été évaluée dans tous les arbres. Aucun arbre utilisé comme foyer de reproduction n'existait à proximité des arbres étudiés, qu'ils soient témoins ou attaqués. Le pourcentage de pousses endommagées varie de 64,9 à 94,3 sur les arbres attaqués, alors qu'il varie de 1,3 à 22,3 sur les arbres témoins, démontrant ainsi l'existence d'un phénomène d'agrégation pendant la période d'alimentation sur pousses. Aucun effet de la direction du vent ni de la hauteur de l'arbre n'est montré. Le pourcentage de pousses attaquées dans les arbres témoins décroît très rapidement avec la distance à l'arbre sur lequel a eu lieu l'agrégation. L'état de fraîcheur de la plupart des pousses attaquées montre que l'agrégation est sans doute intervenue vers la fin de la période de maturation sur pousses. Ceci suggère que le phénomène pourrait jouer un rôle déterminant dans l'affaiblissement des arbres, expliquant la présence et le succès des attaques massives et fatales qui ont toujours lieu immédiatement après sur le tronc de tels sujets. Il pourrait donc expliquer le caractère très anormalement nuisible de Tomicus piniperda en Chine méridionale.


Key words: China / Tomicus piniperda / Pinus yunnanensis / shoot attack / aggregation

Mots clés : Chine / Tomicus piniperda / Pinus yunnanensis / attaque sur pousses / agrégation