Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 1, 1999
Page(s) 27 - 34
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990104
Ann. For. Sci. 56 (1999) 27-34
DOI: 10.1051/forest:19990104

Elaboration de courbes de croissance en hauteur dominante pour les mélèzes (Larix decidua Mill. et Larix kaempferi (Lamb.) Carr.) en Belgique méridionale

Dominique Pauwels, André Thibaut, Philippe Lejeune and Jacques Rondeux

Faculté universitaire des sciences agronomiques, gestion et économie forestières, 2, passage des Déportés, 5030 Gembloux, Belgique

Abstract - Site index curves for larch (Larix decidua Mill. and Larix kaempferi (Lamb.) Carr.) in Southern Belgium. Site index curves have been determined for Japanese and European larch in Wallonia (Southern Belgium, figure 1). Seven models have been tested (figure 2) to adjust the data from stem analysis in 19 stands for Japanese larch and in eight stands for European larch (table I). The mean squares of the models have permitted to compare each other (table II). The Duplat et Tran-Ha model IV is the most suitable to describe the dominant height growth : with H : dominant height ; a, c > 0, d > 1, p : constants with the same value for all curves (table III), b i : constant associated with the ith curve. The information issued from 194 temporary plots (134 in Japanese larch stands and 60 in European larch) is used to determine five productivity levels based upon equal intervals of 3 m between 34 and 22 m of dominant height at 50 years (figures 3 and 4). Considering the little height growth difference between the two species of larch (figure 5 and table IV), a unique model is retained (table V). The growth speed is presented in figure 6. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Des courbes de croissance en hauteur dominante ont été déterminées pour le mélèze du Japon et le mélèze d'Europe dans le sud de la Belgique. Elles ont été construites à partir des données d'analyses de tige provenant de 19 peuplements pour le mélèze du Japon et de huit peuplements pour le mélèze d'Europe (deux analyses de tige par peuplement). Le modèle de croissance qui a été retenu est le modèle IV de Duplat et Tran-Ha : avec H : hauteur dominante a, c > 0, d > 1, p : paramètres communs aux différentes courbes, bi : paramètre propre à chaque courbe et fonction du niveau de productivité. L'information provenant de 194 placettes temporaires (134 en mélèze du Japon et 60 en mélèze d'Europe) a été utilisée pour tenter de maîtriser l'ensemble des conditions de station rencontrées. Cinq niveaux de productivité, allant de 34 à 22 m par pas de 3 m de hauteur dominante à 50 ans, ont ainsi pu être fixés. Au vu de la faible différence de croissance observée, les auteurs suggèrent de retenir un modèle unique pour les deux espèces de mélèze. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: site index curve / dominant height / stem analyses / larch / Southern Belgium

Mots clés : courbe de productivité / hauteur dominante / analyse de tige / mélèze / Belgique méridionale