Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 2, 1999
Page(s) 121 - 132
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990204
Ann. For. Sci. 56 (1999) 121-132
DOI: 10.1051/forest:19990204

Comparaison de deux modèles de profil de tige et validation sur un échantillon indépendant. Application à l'épicéa commun dans le nord-est de la France

Laurent Saint-Andréa, Jean-Michel Lebana, François Houllierb and Renaud Daquitainea

a  Équipe de recherches sur la qualité des bois, Inra, 54280 Champenoux, France
b  Programme modélisation des plantes, Cirad, Inra, campus international de Baillarguet, BP5035, 34032 Montpellier cedex 1, France

Abstract - Comparison between two stem taper equations, and validation on an independent sample. Case study of Norway spruce (Picea abies Karst.) in north-eastern France. Two stem taper equations are fitted and compared on a sample of Norway spruces (Picea abies Karst.) for which detailed data are available. Thomas's simple and trigonometric model behaves well at the bottom of the tree but strongly underestimates diameter at the top of the tree. The variable-exponent taper equation performs better along the stem, but also for extreme trees (height : diameter ratio less than 60 or greater than 120). The variable-exponent taper equation is validated on a large independent data set made up of 2 577 trees from the National Forest Inventory, as this equation is to be used within the framework of the assessment of timber quality at a regional scale. The predicted and observed distributions of tree taper at 2.6 m and at the bottom of the tree are quite similar. A tree-to-tree comparison shows no major bias, except for small trees that have a height: diameter ratio of less than 70. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Deux modèles de profil de tige sont ajustés et comparés sur un échantillon de 24 épicéas communs (Picea abies Karst.) pour lesquels on dispose de mesures intensives. Le modèle simple et trigonométrique de Thomas [30] s'ajuste très facilement et donne de bons résultats pour l'empattement des arbres, mais sous-estime fortement les diamètres en haut de l'arbre. Le modèle à coefficient de forme variable se comporte très bien tout le long des arbres, quel que soit leur élancement (hauteur/diamètre). Le modèle à coefficient de forme variable est ensuite validé sur un échantillon indépendant, 2 577 arbres provenant de l'Inventaire forestier national. L'objectif est en effet d'utiliser ces équations dans le cadre d'une estimation de la qualité des bois d'une ressource sur pied. La validation montre que les distributions du défilement estimé à la souche et à 2,60 m sont très proches des distributions observées. La comparaison arbre par arbre ne montre pas de biais majeur, hormis pour le défilement à la souche et pour des arbres de faible diamètre et très trapus. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: stem profile / taper equation / model / validation / Picea abies

Mots clés : profil de tige / défilement / modèle / validation / Picea abies