Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 3, 1999
Page(s) 211 - 219
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990303
Ann. For. Sci. 56 (1999) 211-219
DOI: 10.1051/forest:19990303

Augmentation de productivité du chêne pubescent en région méditerranéenne française

Cyrille Rathgeber, Joël Guiot, Philip Roche and Lucien Tessier

Institut méditerranéen d'écologie et de paléoécologie, faculté des sciences et techniques de St-Jérôme, case 461, 13397 Marseille cedex 20, France

Abstract - Quercus humilis increase of productivity in the Mediterranean area. Several recent studies have shown an increasing long-term growth trend for various forest tree species in western Europe. Nevertheless such studies have not yet been performed in Mediterranean Europe. The aim of this work is to analyse changes in productivity of some Mediterranean forest ecosystems compared with other medioeuropean forest ecosystems. Sixteen Quercus humilis (Miller) populations were sampled in south-east France. Tree ring widths were measured for each tree according to three radius, and annual basal area increments were calculated. Two growth indexes (IP and IC) were calculated with two different standardization techniques, in order to remove age and inter-station productivity effects. From the IP and IC indexes we can see that there was a productivity increase during the last century, this increase being evaluated at 100 % (IC index). These results indicate that the Mediterranean forest ecosystems have shown a high productivity increase over the last century, as have the medioeuropean forest ecosystems. The best hypothesis to explain this increasing long-term growth trend is a direct CO2 fertilization along with N deposition fertilization. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - De nombreuses études, réalisées en Europe de l'Ouest, ont montré que plusieurs espèces d'arbres forestiers présentent, pour le XXe siècle, une augmentation de productivité. De telles études font défaut en Europe méditerranéenne. L'objectif de ce travail est donc d'analyser les variations de croissance de seize populations de chênes pubescents (Quercus humilis Miller), réparties dans toute la Provence calcaire (sud-est de la France). Pour chaque arbre l'épaisseur des cernes a été mesurée pour calculer les surfaces d'accroissement annuel. Deux indices de croissance (IC et IP) libérés des effets de l'âge et des différences de productivité interstationnelles sont calculés par deux méthodes différentes. L'indice IP montre une augmentation de la productivité moyenne du chêne pubescent. L'indice IC permet d'évaluer cette augmentation de productivité. Ces résultats montrent que les chênes pubescents des forêts méditerranéennes françaises enregistrent, tout comme certaines espèces du nord de l'Europe, une augmentation de productivité au cours du XXe siècle. L'hypothèse la plus probable pour expliquer cette augmentation de productivité est une fertilisation directe par le CO2 atmosphérique couplée à une fertilisation par les dépôts de particules atmosphériques azotés. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: global change / CO2 / productivity / Mediterranean area / Quercus humilis

Mots clés : changement climatique / CO2 / productivité / Provence / Quercus humilis