Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 3, 1999
Page(s) 227 - 235
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990305
Ann. For. Sci. 56 (1999) 227-235
DOI: 10.1051/forest:19990305

Measuring the impact of Collybia fusipes on the root system of oak trees

Benoit Marçais, Olivier Caël and Claude Delatour

Unité des ecosystèmes forestiers, laboratoire de pathologie forestière, Inra, 54280 Champenoux, France

Abstract - This work describes the aetiology of Collybia fusipes root rot and the impact of the parasite on the structure of mature oak root systems. The collar roots were examined and rated for C. fusipes infection at the base of 26 Quercus robur and 20 Q. rubra trees. Trees were then felled and their root systems were up-rooted with a mechanical shovel. Number and infection status of the roots present were recorded at 40, 60 and 80 cm from the trunk base. C. fusipes drastically reduced the number of living roots. At 80 cm from the trunk base, on cylinder 3, Q. robur rated as lightly and heavily damaged had only 52 and 25 %, respectively, the frequency of living roots of undamaged trees; the values were 72 and 25 %, respectively, for lightly and heavily damaged Q. rubra trees. C. fusipes impacted especially the vertical roots just under the collar. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Mesure de l'impact de Collybia fusipes sur le système racinaire des chênes. Ce travail décrit l'étiologie du pourridié à Collybia fusipes et l'impact du parasite sur le système racinaire des chênes. Le départ des racines maîtresses a été examiné et noté pour l'infection par la collybie chez 26 Quercus robur et 20 Q. rubra. Les arbres ont ensuite été abattus et leur système racinaire extrait avec une pelle mécanique. Le nombre de racines présentes et leur état sanitaire ont été déterminé à 40, 60 et 80 cm du collet. La collybie diminuait fortement le nombre de racines vivantes présentes. Les arbres gravement attaqués à l'examen précédant l'arrachage n'avaient plus, à 80 cm de la base du tronc, que 25 % du nombre de racines vivantes des arbres non attaqués. Ceux jugés faiblement attaqués n'en avaient plus que 52 à 72 % selon l'espèce. La destruction par le parasite touchait plus particulièrement les racines verticales situées sous le tronc. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: Quercus / Collybia fusipes / root rot / incidence

Mots clés : Quercus / Collybia fusipes / pourridié / impact