Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 3, 1999
Page(s) 249 - 258
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990307
Ann. For. Sci. 56 (1999) 249-258
DOI: 10.1051/forest:19990307

The influence of fire on the seed bank in the soil of a Quercus faginea forest (NW Spain)

Leonor Calvoa, Baudilio Herrerob and Felipe Bravoc

a  Area de Ecología, Facultad de Biología, Universidad de León, 24071 León, Spain
b  Dpto. de Ciencias Agroforestales, Escuela Técnica Superior de Ingenierías Agrarias, Universidad de Valladolid, 34004 Palencia, Spain
c  Dpto. de Producción Vegetal y Silvopascicultura, Escuela Técnica Superior de Ingenierías Agrarias, Universidad de Valladolid, 34004 Palencia, Spain

Abstract - A study was carried out on the effect of a fire on the seed bank of a Quercus faginea forest situated close to the town of Palencia (NW Spain). Soil samples were taken at two depths: upper layer at 0-2 cm and deeper at 2-5 cm, in a burned area and in one nearby which did not suffer from the fire. The specific richness values, obtained 2 years after the fire, in samplings carried out in the field as well as the soil seed bank were higher in the burned area than the control. The number of germinated seeds was also higher in the burnt area than the control and more abundant in the surface stratum than the deeper one in both areas. In the control area the richness was 33 species, while in the burned area the richness was greater by five species. On the other hand, the cover value was 58 % in the burned area and 61 % in the control area. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Influence du feu sur le stock de semences dans le sol d'une forêt de Quercus faginea du Nord-Ouest de l'Espagne. On a étudié l'effet d'un incendie sur le stock de semences d'une forêt de Quercus faginea située à Palencia (NW de l'Espagne). Pour atteindre cet objectif, on a pris deux séries d'échantillons du sol respectivement à deux niveaux de profondeur : 0-2 cm et 2,5 cm, dans une zone brûlée et dans une zone avoisinante non incendiée. Deux ans après l'incendie, la présence des espèces, aussi bien dans les échantillons prélevés sur le terrain que dans le stock de semences du sol, était plus importante dans la zone brûlée que dans la zone témoin. Le nombre de semences ayant germé était plus élevé dans la zone brûlée que dans la zone témoin et aussi plus important dans la strate superficielle que dans la strate profonde des deux zones. Dans la zone témoin, on a identifié 33 espèces, contre 38 espèces dans la zone brûlée. Par ailleurs le couvert était de 58 % dans la zone brûlée et de 61 % dans la zone témoin. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: fire / seed bank / Quercus faginea / germination / northern Castilla

Mots clés : incendie / stock de semences / Quercus faginea / germination / nord de la Castille