Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 4, 1999
Page(s) 321 - 331
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990406
Ann. For. Sci. 56 (1999) 321-331
DOI: 10.1051/forest:19990406

Nutrient efficiency and resorption in Quercus pyrenaica oak coppices under different rainfall regimes of the Sierra de Gata mountains (central western Spain)

Juan F. Gallardoa, Alejandro Martínb and Gerardo Morenoa

a  C.S.I.C., Aptdo 257, Salamanca 37071, Spain
b  Area de Edafología, Facultad of Farmacia, Salamanca 37080, Spain

Abstract - Nutrient uptake, nutrient resorption and nutrient use efficiency (NUE) were estimated in four Quercus pyrenaica oak coppices situated in the Sierra de Gata mountains (province of Salamanca, central-western Spain). The efficiency (NUE) with which a given nutrient is used depends on several factors. In the oak coppices studied, availability of P, Ca and Mg in the soil was one of the factors governing efficiency. On the other hand, there was a certain independence between soil N and K availability and their plant efficiency; in the case of N this occurred possibly because it is a limiting factor. There was a plant nutritional Ca-Mg imbalance due to soil acidity. Leaf absorption and/or leaching at canopy level would also influence the N and K efficiency. The stand with the most dystrophic soil was the least efficient regarding Mg, and the plot with the most eutrophic soil regarding Ca. All the oak coppices had low N efficiency. Bioelement resorption did not affect the NUE decisively but it seemed to be influenced by leaf absorption and leaching occurring at the canopy level. Higher aboveground production suggested that the stands on granite absorbed greater yearly amounts of N, K and P than those on schist. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Efficience et réabsorption d'éléments nutritifs dans quatre taillis à Quercus pyrenaica suivant un transect pluviométrique dans la Sierra de Gata (ouest de l'Espagne). L'absorption d'éléments nutritifs, la réabsorption et l'efficience d'utilisation d'éléments nutritifs (NUE) ont été étudiés dans quatre chênaies (Quercus pyrenaica) de la Sierra de Gatu (province de Salamanque, ouest de l'Espagne). L'efficience d'utilisation de bioéléments (NUE) est dépendante de différents facteurs. Dans les chênaies étudiées la disponibilité édaphique des éléments nutritifs influe sur l'efficience d'utilisation de P, Ca et Mg. Au contraire, il n'y a pas de relation entre l'efficience de N et K, et la disponibilité édaphique de ces éléments, peut être en raison des réserves édaphiques importantes de N total et de l'acidité du sol qui entraîne une insuffisance pour Ca. L'absorption et le lessivage des feuilles des arbres peuvent aussi influencer l'efficience de N et K. La station avec le sol le plus dystrophe correspond à la chênaie la moins efficiente pour Mg, tandis que la station la moins dystrophe est la chênaie la moins efficiente pour le Ca. En ce qui concerne N, toutes les chênaies ont une efficience très basse. La réabsorption d'éléments biogènes n'affecte pas la NUE des taillis étudiés, parce qu'elle est influencée par les processus d'absorption et le lessivage des bioéléments au niveau de la canopée forestière. Les peuplements sur granit absorbent plus d'N, K et P et produisent plus de litière que les peuplements sur schistes. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: nutrient use efficiency / resorption / root uptake / oak coppice / Quercus pyrenaica / biogeochemical cycles

Mots clés : efficience d'utilisation des bioéléments / réabsorption / absorption des racines / taillis de chêne / Quercus pyrenaica / cycles de bioéléments