Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 4, 1999
Page(s) 333 - 343
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990407
Ann. For. Sci. 56 (1999) 333-343
DOI: 10.1051/forest:19990407

Évaluation de deux méthodes acoustiques de détermination du module d'élasticité de bois de mélèze hybride jeune (Larix × eurolepis Henry) - comparaison avec une méthode normalisée en flexion statique

Michèle Marchal and Dominique Jacques

Centre de recherche de la nature, des forêts et du bois, ministère de la région Wallonne, DGRNE, avenue Maréchal-Juin, 23, B-5030 Gembloux, Belgique

Abstract - Evaluation of two acoustic methods of MOE determination for young hybrid larch wood (Larix x eurolepis Henry). Comparison with a standard method by static bending. Based on 384 normalised specimens sampled in 32 hybrid larch stems from a 14-year-old clonal test, wood quality was evaluated by measuring the modulus of elasticity by means of two acoustic testing methods, the major point of interest being the speed of handling. Results were compared to those given by a third method, chosen as the reference one and described by the French norm NF B 51-016. Furthermore, specific gravity and ring width were measured and presence of compression wood noted. Simple regression equations gave close relationships between each of the two acoustic methods and the reference one. This could lead to interesting applications in the field of large scale systematic tests. Finally, the impact of some factors (clone, ramet in clone, compression wood, density and ring width) were evaluated by the residue distribution around the regression line. (© Inra/Elsevier, Paris)


Résumé - Sur la base de 384 éprouvettes normalisées (20 x 20 x 360 mm), issues de 32 arbres d'un test clonal de 14 ans de mélèze hybride, le module d'élasticité a été déterminé à l'aide de deux méthodes acoustiques dont l'intérêt majeur est la rapidité d'exécution. L'une de ces méthodes est basée sur la mesure du temps de propagation d'une onde ultrasonore dans le sens longitudinal et l'autre, sur la fréquence de résonance propre. Les résultats ont été comparés à ceux obtenus à l'aide d'une troisième méthode choisie comme référence et décrite par la norme française NF B 51-016. Outre le module d'élasticité, la masse volumique et la largeur des cernes ont été mesurées, et la présence de bois de réaction a été notée. Les équations de régression simple établies sur la base des données fournies par les deux méthodes alternatives et la méthode de référence font apparaître des relations étroites autorisant des perspectives intéressantes en matière de tests systématiques à grande échelle. Enfin, l'impact de différents facteurs (clone, ramet dans clone, bois de compression, largeur des cernes, masse volumique) sur la distribution des résidus autour des droites de régression a été étudié. (© Inra/Elsevier, Paris)


Key words: non destructive method / modulus of elasticity / scatter analysis / compression wood / clone / Larix × eurolepis Henry

Mots clés : méthode non destructive / module d'élasticité / analyse de la dispersion / bois de compression / clone / Larix × eurolepis Henry