Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 5, 1999
Page(s) 391 - 402
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990504
Ann. For. Sci. 56 (1999) 391-402
DOI: 10.1051/forest:19990504

The effect of desiccation and rough-handling on the survival and early growth of ash, beech, birch and oak seedlings

Helen M. McKaya, Richard L. Jinksb and Colin McEvoya

a  Forestry Commission Research Agency, Northern Research Station, Roslin, Midlothian, EH25 9SY, UK
b  Forestry Commission Research Agency, Alice Holt Lodge, Wrecclesham, Farnham, Surrey, GU10 4LH, UK

Abstract - Fraxinus excelsior L., Fagus sylvatica L., Betula pendula Roth. and Quercus robur L. seedlings were grown for 1 year with or without an undercutting treatment in July of their first growing season. In the following March, seedlings were lifted from the nursery and subjected to 0, 12 or 36 h desiccation followed by 0 or 10 drops from 1 m. Morphological measurements, moisture content and root electrolyte leakage were determined. Field performance was measured after 1 year. The effects of undercutting, rough-handling and exposure were highly species dependent. Undercutting tended to improve both moisture content and root electrolyte leakage but decrease the root/shoot (R/S) ratio. Rough-handling increased fine root leakage and decreased final height and diameter but had no significant effect on survival. Desiccation had a major effect on the electrolyte leakage from fine roots, increasing it, on average, three-fold over a 36-h exposure. Ash and oak survival was high irrespective of desiccation treatment, whereas survival of beech and especially of birch was impaired by drying. The effect of rough-handling was minor compared with desiccation but there was a detrimental interaction between dropping and 36-h desiccation on birch performance. Species differences in survival were related to differences in R/S ratios, stem height and tap root biomass at the time of planting. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Les effets du dessèchement et de la mauvaise manipulation sur la survie et les nouvelles pousses de frênes, de hêtres, de bouleaux et de chênes. Des plants de Fraxinus excelsior L, Fagus sylvatica L, Betula pendula Roth. et Quercus rohur L ont été cultivés pendant un an avec ou sans cernage au mois de juillet de leur première saison de pousse. Au mois de mars suivant, ils ont été arrachés et stockés en conditions ambiantes pendant 0, 12 ou 36 h, puis ont été soumis, de 0 à 10 fois, à des chutes de 1 m. Les mesures morphologiques, la teneur en eau et les partes d'électrolytes au niveau des racines ont été déterminées. Les performances au champ ont été mesurées un an plus tard. Il s'est avéré que les effets du cernage, de la mauvaise manipulation et du stockage variaient fortement suivant les espèces. Le cernage tendait à améliorer la teneur en eau et les pertes d'électrolytes au niveau des racines, mais à réduire le rapport système racinaire/système foliaire. La mauvaise manipulation augmentait la perte au niveau des racines fines et réduisait la hauteur et le diamètre finaux des sujets sans avoir d'effet significatif sur leur survie, Le dessèchement avait un effet majeur sur les pertes d'électrolytes au niveau des racines fines, ces pertes étant en moyenne multipliées par trois avec un stockage de 36 h. Les frênes et les chênes présentaient un taux de survie élevé indépendamment de la longueur du stockage tandis que la survie des hêtres et plus particulièrement des bouleaux était amoindrie par le dessèchement. Les effets de la mauvaise manipulation étaient mineurs par comparaison avec ceux du dessèchement mais on notait que l'interaction de la mauvaise manipulation et du stockage de 36 h avaient un effet négatif sur les performances du bouleau. Les différences de survie au sein des espèces étaient reliées aux différences présentées par le rapport système racinaire/système foliaire, la hauteur de la tige et la biomasse du pivot au moment de la plantation. (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: desiccation / rough-handling / interaction / deciduous / performance

Mots clés : dessèchement / mauvaise manipulation / interaction / à feuilles caduques / performances