Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 6, 1999
Page(s) 467 - 478
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990603
Ann. For. Sci. 56 (1999) 467-478
DOI: 10.1051/forest:19990603

Détermination des propriétés élastiques d'éléments individuels du plan ligneux du chêne par des essais de traction sur micro-éprouvettes

Éric Badel and Patrick Perré

Équipe produits forestiers, Engref-Inra, 14, rue Girardet 54042 Nancy cedex, France

Abstract - Determination of the elastic properties using tensile tests on micro-samples for different anatomical elements for oak. This work proposes elastic values measured in the cross section of wood for different anatomical elements of oak. The experimental device, conceived and developed in our laboratory, allows the Young's modulus and Poisson's ratio to be determined on very small samples. In this work, four components of the anatomical pattern have been differentiated. The corresponding micro samples have been prepared by careful polishing, which is difficult at best. Finally, we are able to propose values for ray cells, longitudinal parenchyma cells, initial ring porous zone and fibres. The ray cells depict the highest rigidity in the transverse plane. On the contrary, the ring porous zone is the weakest, with a value almost ten times less important. Fibres and longitudinal parenchyma cells exhibit average values. The later only seem to present a high anisotropy ratio (ER/ET ≈ 2). (© Inra/Elsevier, Paris.)


Résumé - Ce travail propose des valeurs de propriétés élastiques mesurées dans le plan transverse du chêne pour différents éléments du plan ligneux. Le dispositif expérimental mis au point au laboratoire permet de mesurer le module d'Young et le coefficient de Poisson sur des échantillons de faible taille. Dans ce travail, nous avons distingué quatre types d'éléments constitutifs du plan ligneux du chêne que nous nous sommes appliqués à isoler. Des micro-éprouvettes ont ainsi été usinées dans le rayon ligneux, le bois initial, le parenchyme longitudinal et les zones de fibre. Le rayon ligneux se révèle être la structure la plus rigide du plan transverse. À l'opposé, la zone initiale poreuse montre des modules d'élasticité près de dix fois moins importants. Entre les deux, nous retrouvons les plages de fibre et de parenchyme longitudinal du bois final. Contrairement aux autres tissus, ces dernières semblent présenter une forte anisotropie transverse (ER/ET ≈ 2). (© Inra/Elsevier, Paris.)


Key words: elastic properties / anatomy / oak / microscopic / experiment

Mots clés : propriétés élastiques / anatomie / chêne / microscopique / mesures