Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 56, Number 7, 1999
Page(s) 591 - 598
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:19990706
Ann. For. Sci. 56 (1999) 591-598
DOI: 10.1051/forest:19990706

Flight behaviour of Ips typographus L. (Col., Scolytidae) in an environment without pheromones

Anne J. Franklina, b, c, d and Jean-Claude Grégoireb, d

a  Centre Luxembourgeois de l'U.L.B, 19, rue de la Fontaine, B-6870 Saint-Hubert, Belgium
b  Laboratoire de biologie animale et cellulaire, université Libre de Bruxelles, CP 160/12, 50 av. F.D. Roosevelt, B-1050 Brussels, Belgium
c  Fonds pour la formation à la recherche dans l'industrie et l'agriculture
d  Fonds national de la recherche scientifique

Abstract - A mark-recapture experiment with Ips typographus (Coleoptera: Scolytidae) was carried out on a 1-ha experimental plot in a healthy spruce stand in Belgium. Recapture of the released beetles was carried out using 96 unbaited standing live trap trees distributed homogeneously over the experimental plot. Less than 0.3 % of the marked beetles were recaptured during three replicates of the experiment. When a pheromone lure was added to one of the trap trees in a fourth replicate, the recapture rate rose to nearly 6 %. Implications for the beetles' dispersal are discussed. Moreover, the take-off rates were found to be strongly correlated to weather conditions at emergence: correlations between take-off percentages and the number of sunshine hours per day (r = 0.75), the average daytime relative humidity (r = -0.75) and the cloud cover index at noon (r = -0.63) were found to be highly significant (P < 0.005). © 1999 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS.


Résumé - Comportement de vol d'Ips typographus dans un environnement sans phéromones. Une expérience de lâchers-recaptures avec Ips typographus (Coleoptera: Scolytidae) a été menée sur une parcelle expérimentale d'un hectare, au sein d'un massif d'épicéas sans attaques de scolytes en Belgique. Afin d'étudier la dispersion à courte distance des scolytes, 96 arbres pièges sur pied, sans attractifs, ont été répartis de manière homogène sur la parcelle expérimentale. Moins de 0.3% des scolytes marqués ont été recapturés lors de trois répétitions de l'expérience. Lorsqu'une source de phéromones a été ajoutée au dispositif lors d'une quatrième répétition, le taux de recaptures s'est élevé à près de 6%. Les implications pour la dispersion des scolytes sont discutées. De plus, une bonne corrélation entre le taux d'envol des scolytes et les conditions météorologiques a été observée lors des différentes expériences. Les corrélations les plus fortes correspondent à celles entre le taux d'envol et le nombre d'heures d'ensoleillement par jour (r = 0.75, P < 0.005), l'humidité relative moyenne en journée (r = -0.75, P < 0.005) et l'indice de couverture nuageuse à midi (r = -0.63, P < 0.005). © 1999 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS.


Key words: Ips typographus / Scolytidae / bark beetle / dispersal / flight

Mots clés : Ips typographus / Scolytidae / scolyte / dispersion / vol