Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 57, Number 1, January 2000
Page(s) 17 - 22
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2000108
DOI: 10.1051/forest:2000108

Ann. For. Sci. 57 (2000) 17-22

Lack of mother tree alleles in zymograms of Cupressus dupreziana A. Camus embryos

Christian Pichot, Bruno Fady and Isabelle Hochu

${^{\rm }}$INRA, Unité de Recherches Forestières Méditerranéennes, Équipe de
Génétique, Av. Vivaldi, 84000 Avignon, France

Received 12 May 1999; accepted 13 September 1999

Abstract:

Unexpected ploidy levels observed in a previous flow cytometric analysis of Cupressus dupreziana endosperm, led us to hypothesize an asexual seed production in this endangered species. We tested here this possible apomixis, studying isozyme variability of endosperms, embryos and seed coats extracted from open pollinated seeds. Electrophoretic bands observed in zymograms of PGI2 and LAP, the only two polymorphic systems, were in agreement with bands observed in C. sempervirens zymograms. Zymograms of C. dupreziana endosperms were identical to those of the diploid maternal tissue, as observed in C. sempervirens. Hypothesizing a codominant nuclear DNA control for both PGI2 and LAP, a similar electrophoretic expression of these systems in endosperm and embryo, and the absence of modifier genes, the lack of endosperm bands in most embryo zymograms was interpreted as the result of a strictly paternal origin of embryo nuclear DNA in C. dupreziana seeds.

Cupressus dupreziana / isozyme / reproduction / gymnosperm /
paternal inheritance

Résumé:

Absence d'allèles maternels dans les zymogrammes des embryons de Cupressus dupreziana A. Camus. De précédents travaux portant sur les niveaux de ploïdie de l'endosperme des graines de Cupressus dupreziana, nous avaient conduit à émettre l'hypothèse d'une reproduction apomictique chez cette espèce menacée. Cette hypothèse a été ici testée par l'étude de la variabilité enzymatique d'endospermes, d'embryons et de téguments de graines issues de pollinisation libre. Les zymogrammes observés pour les deux systèmes polymorphes, PGI2 et LAP, sont conformes à ceux observés chez C. sempervirens. Les zymogrammes des endospermes de C. dupreziana sont identiques à celui de l'arbre mère, comme précédemment observé chez C. sempervirens. La plupart des zymogrammes produits par les embryons des graines de C. dupreziana ne contiennent pas les bandes électrophorétiques des endospermes correspondants. Chez tous les gymnospermes étudiés, PGI2 et LAP sont des marqueurs codominants, sous contrôle génétique nucléaire. Chez C. sempervirens l'expression de ces systèmes est indépendante des tissus (endosperme ou embryon) et aucun gène modificateur n'est connu. Dans ce contexte, nous formulons l'hypothèse d'une origine strictement paternelle de l'ADN nucléaire des embryons.

Cupressus dupreziana / isozyme / reproduction / gymnosperme / hérédité paternelle

Correspondence and reprints: C. Pichot
Tel. (33) 04 90 13 59 23; Fax. (33) 04 90 13 59 59; e-mail: pichot@avignon.inra.fr

Copyright EDP Sciences