Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 57, Number 2, February 2000
Page(s) 165 - 179
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2000167
DOI: 10.1051/forest:2000167

Ann. For. Sci. 57 (2000) 165-179

Mécanismes du collapse du chêne séché sous vide en vapeur d'eau surchauffée

Amélie Demanet et Pierre Morlier

${^{\rm }}$Laboratoire de Rhéologie du Bois de Bordeaux, CNRS / INRA / Université Bordeaux I, Domaine de l'Hermitage, BP. 10, F-33610 Cestas Gazinet, France

Reçu le 18 février 1997; accepté le 6 septembre 1999

Abstract:

Collapse mechanisms of oak drying under vacuum with superheated steam. This study was performed in the framework of an european project concerning oak drying under vacuum with superheated steam: drying tests were performed in a pilot kiln and combined with the microscopical analysis of the fracture and/or collapses, diffused or localized in the ray cells, which may occur during the process. To provide a correct interpretation of this phenomena, it was necessary to study the mechanical strength in compression or in tension of green oak at different temperatures and to compare it with the superposition of drying stresses and capillary tension. This paper, using general concepts developped for Soil Mechanics, gives a consistent discussion about the experimental results and the micromechanical aspects of the problem.

drying / oak / collapse / fracture / micromechanics

Résumé:

Dans le cadre d'un projet européen visant à sécher le chêne sous vide en vapeur d'eau surchauffée pour éviter ses discolorations, des essais de séchage ont été réalisés sur pilote de laboratoire, à partir de l'état vert, et l'étude présentée ici est une analyse parallèle, menée à l'échelle microscopique, des fentes de séchage et/ou du collapse, localisé dans les rayons ligneux ou généralisé, qui a pu se produire pendant le traitement, pour aider à la détermination d'une bonne table de séchage. Pour donner une interprétation mécanique correcte de ces phénomènes, il a été nécessaire de connaître les niveaux de résistance mécanique en compression ou en tension du bois vert à différentes températures pour les comparer à la superposition des contraintes internes de séchage et de la tension capillaire. Cet article présente finalement un raisonnement micromécanique qui permet de rendre cohérent, en utilisant des concepts usuels de la mécanique des sols, des ensembles d'observations (rupture, collapse) sur le pilote et de données rhéologiques.

séchage / chêne / collapse / fissuration / micromécanique

Correspondence and reprints: P. Morlier
Tel. 05 57 97 91 00; e-mail: morlier@lrbb3.perroton.inra.fr

Copyright INRA, EDP Sciences