Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 58, Number 3, April 2001
Page(s) 261 - 275
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2001125
DOI: 10.1051/forest:2001125

Ann. For. Sci. 58 (2001) 261-275

Analyse du rendement des houppiers dans un essai d'éclaircie de hêtre grâce à un modèle à base écophysiologique

Stéphanie Pouderouxa, Christine Deleuzeb and Jean-François Dhôtea

a  Laboratoire d'étude des Ressources Forêt-Bois, UMR INRA-ENGREF 1092, 14 rue Girardet, 54042 Nancy Cedex, France
b  A.FO.CEL. Nord-Est, Route de Bonnencontre, 21170 Charrey-sur-Saône, France

(Reçu le 9 septembre 1999 ; accepté le 19 octobre 2000)

Abstract
Analysis of crown efficiency in a Common Beech thinning trial using a process-based model. In order to design a simulator of local, intensive silviculture to the benefit of future crop trees in Common Beech, an individual-tree growth model was built using ecophysiological assumptions. This linear model links stem growth and crown size. The proportionality factor is named crown efficiency. This macroscopic parameter may be obtained as a combination of several elementary ecophysiological parameters (photosynthetic efficiency, allocation coefficient to stem, respiration coefficients etc.). The simple structure of the model allows the analysis of crown efficiency variations in a thinning trial. We show that:
- thinning directly increase crown efficiency;
- canopy closure and climatic fluctuations lead to large differences of crown efficiency between successive periods;
- in order to show an effect of age, the mathematical structure of the model should be improved, e.g. by a better account of maintenance respiration and geometry of the annual ring.

Résumé
Afin de pallier le manque de simulateurs adaptés à la sylviculture locale et intense du hêtre (détourage d'arbres d'avenir), nous avons construit un modèle d'arbre à partir d'hypothèses écophysiologiques. Ce modèle linéaire relie la croissance de la tige à la taille du houppier. Le rapport de proportionnalité est nommé rendement du houppier. Ce paramètre macroscopique peut être obtenu comme combinaison de quelques paramètres écophysiologiques élémentaires (rendement photosynthétique, coefficient d'allocation à la tige, coefficients de respiration etc.). La simplicité du modèle permet d'analyser les variations du rendement du houppier dans un essai sylvicole. On montre à cette occasion que :
- l'éclaircie entraîne un effet direct d'augmentation du rendement du houppier ;
- la refermeture du couvert et les fluctuations climatiques entraînent d'importantes différences de rendement entre périodes successives ;
- pour montrer un effet de l'âge, la structure mathématique du modèle doit être améliorée, notamment par une description plus fidèle de la respiration d'entretien et de la géométrie des cernes annuels.


Key words: growth / Common Beech / thinning / process-based model / crown efficiency

Mots clés : croissance / Fagus sylvatica L. / éclaircie / modèle à base écophysiologique / rendement du houppier

Correspondence and reprints: Jean-François Dhôte Tél. (33) 03 83 39 68 56 ; Fax. (33) 03 83 30 22 54 ; e-mail : dhote@nancy-engref.inra.fr

© INRA, EDP Sciences 2001