Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 58, Number 8, December 2001
Page(s) 861 - 868
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2001169
DOI: 10.1051/forest:2001169

Ann. For. Sci. 58 (2001) 861-868

Spontaneous ingrowth of tree species in poplar plantations in Flanders

Noël Lusta, Tine Kongsa, Lieven Nachtergalea and Luc De Keersmaekerb

a  Laboratory of Forestry, Ghent University, Geraardsbergsesteenweg 267, 9090 Gontrode, Belgium
b  Institute of Forestry and Game Management, Gaverstraat 4, 9500 Geraardsbergen, Belgium

(Received 25 January 2001; accepted 6 July 2001)

Abstract
Today a tendency exists to transform a number of traditionally managed poplar plantations, which are considered to have a poor nature conservation value, towards closer to nature stands. Herewith the question arises to what extent such conversion can occur naturally by spontaneous ingrowth of native tree species. Therefore this study formulates the following objectives: To what extent does spontaneous ingrowth occur in poplar plantations? Which parameters determine this process? Can this ingrowth be used as a base for an indirect conversion of poplar plantations? To answer these questions, surveys were carried out in 175 poplar plantations. It is found that spontaneous ingrowth of many tree species in poplar plantations is often so important that it can be used as a base for stand conversion. This ingrowth is related to the parameter "forest age" , meaning the number of years that the site has been planted with poplars. The ingrowth can often be used for the development of mixed, well structured and multifunctional forest stands, with higher ecological, recreational and landscape value.

Résumé
Développement spontané d'espèces d'arbres dans les plantations de peupliers en Flandre. La tendance actuelle est à la transformation de certaines peupleraies "traditionnelles " de peu de valeur écologique, en peuplements plus "naturels " . Ainsi la question suivante se pose-t-elle : dans quelle mesure une telle transformation peut-elle se réaliser par le biais du développement spontané d'espèces autochtones ? Cette étude a pour objectifs de répondre aux questions suivantes : dans quelle mesure y a-t-il un développement spontané dans des plantations de peupliers ? Quels paramètres déterminent ce processus ? Ce développement spontané peut-il être employé comme base de transformation indirecte de plantations de peupliers ? Pour répondre à ces questions, des mesures ont été réalisées dans 175 plantations de peupliers. On a constaté qu'un développement spontané de plusieurs espèces d'arbres est souvent si important qu'il peut être employé comme base de transformation des peuplements. Pour quelques espèces ce développement est déterminé par le paramètre "âge de la forêt " , c'est-à-dire la période durant laquelle la station a été conduite en peupleraie. L'établissement d'autres espèces peut être employé pour le développement de peuplements mixtes, bien structurés et multifonctionnels, d'une plus grande valeur écologique, récréative et esthétique.


Key words: poplars / spontaneous ingrowth / conversion / diversity / Flanders

Mots clés : peupliers / développement spontané / transformation / diversité / Flandre

Correspondence and reprints: Noël Lust Tel. +32 9 2522113; Fax. +32 9 2525466;
    e-mail: noel.lust@rug.ac.be

© INRA, EDP Sciences 2001