Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 59, Number 3, April 2002
Page(s) 275 - 281
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2002023


Ann. For. Sci. 59 (2002) 275-281
DOI: 10.1051/forest:2002023

Increasing N and P resorption efficiency and proficiency in northern deciduous hardwoods with decreasing foliar N and P concentrations

Benoît Côté, James W. Fyles and Hamid Djalilvand

Department of Natural Resource Sciences, Macdonald Campus of McGill University, 21,111 Lakeshore, Ste-Anne-de-Bellevue, QC, H9X 3V9, Canada

(Received 7 May 2001; accepted 27 November 2001)

Abstract
The objective of this study was to assess the relationships between pre-senescence leaf N and P concentrations, and resorption efficiency and proficiency of eight deciduous hardwood tree species. Trees were sampled on two sites of contrasting fertility/productivity in southern Quebec. Measured resorption efficiencies ranged from 56 to 71% for N, and from 30 to 78% for P. Linear and exponential models between leaf N and litter N, and between leaf P and litter P were significant. Intercepts of linear models were significantly different from zero. Resorption efficiency and proficiency increased with a decrease in leaf N and P, and the rate of change of resorption efficiency increased with leaf nutrient concentration. Concentrations corresponding to ultimate potential resorption were calculated to be 3.2 mg N g -1 and 0.09 mg P g -1. Maximum resorption efficiencies were estimated at 70% for N and 80% for P. The concept of ultimate potential resorption in hardwoods is discussed.

Résumé
Augmentation de l'efficacité et de la compétence en résorption du N et P foliaire de feuillus nobles nordiques avec la diminution des concentrations foliaires en N et P. L'objectif de cette étude était d'évaluer les relations entre les concentrations foliaires en N et P, et l'efficacité et la compétence de la résorption de huit espèces de feuillus nobles. Les arbres ont été échantillonnés à deux stations de fertilité/productivité contrastante. L'efficacité de résorption a varié de 56 à 71 % pour N et de 30 à 78 % pour P. Les modèles linéaires et exponentiels entre le N des feuilles et le N de la litière, et entre le P des feuilles et le P de la litière étaient significatifs. L'ordonnée à l'origine des modèles linéaires était significativement différente de zéro. L'efficacité et la compétence de la résorption ont augmenté avec une diminution des concentrations en N et P des feuilles, et le taux de changement de l'efficacité de la résorption a augmenté avec la concentration en nutriment des feuilles. Les concentrations correspondant à la résorption potentielle ultime étaient de 3,2 mg N g -1 et 0,09 mg P g -1. Les maximums d'efficacité de résorption ont été estimés à 70 % pour N et 80 % pour P. Le concept de résorption potentielle ultime pour les feuillus est discuté.


Key words: hardwoods / litter / nutrient / resorption / senescence

Mots clés : feuillu / litière / nutriment / résorption / sénescence

Correspondence and reprints: Benoît Côté Tel. +514 398 7952; Fax. +514 398 7990;
    e-mail: coteb@nrs.mcgill.ca

© INRA, EDP Sciences 2002