Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 59, Number 5-6, July-October 2002
Proceedings of the Wood, Breeding, Biotechnology and Industrial Expectations Conference
Page(s) 533 - 540
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2002038
Ann. For. Sci. 59 (2002) 533-540
DOI: 10.1051/forest:2002038

Clonal variation of wood density record of cambium reaction to water deficit in Picea abies (L.) Karst

Philippe Rozenberg, Julien Van Loo, Bjorn Hannrup and Michael Grabner

INRA Orléans, Unité d'Amélioration, Génétique et Physiologie Forestières, BP 20619, Ardon 45166 Olivet Cedex, France
(Received 16 August 2001; accepted 6 February 2002)

Abstract
Water deficit during the growing season affects cambium activity; a water deficit during the first part of the growing season results in the formation of latewood-like cells. If this event is followed by a return to favourable water conditions, a microdensity profile drawn radially through the ring will reveal a density peak in the earlywood. This study proves that some characteristics of the peak formed in the earlywood of the ring 1993 in the trees of a Swedish Norway spruce clonal test (2 sites, 20 clones) are genetically controlled. The peak position in the ring is the most genetically controlled peak characteristic. The observed variability for the peak position in the ring can be related with an hypothesis concerning the presence of some degree of genetic control of the kinetic of the cambium reaction to environmental variation.

Résumé
Variabilité clonale de la réaction du cambium à un déficit en eau chez Picea abies (L.) Karst. Un déficit en eau en cours de saison de végétation affecte l'activité du cambium ; si le déficit se produit en première partie de saison de végétation, on observe dans le bois initial du cerne formé cette année-là des cellules de type " bois final ". Si le déficit en eau est suivi d'un retour à des conditions favorables, un profil microdensitométrique tracé dans ce cerne révèle alors un pic de densité dans le bois initial. Cette étude met en évidence l'existence d'un contrôle génétique des caractères de ce pic de densité pour le cerne formé en 1993 chez les arbres d'un test clonal suédois (2 sites, 20 clones). Le caractère du pic le plus fortement contrôlé génétiquement est la position du pic dans le cerne. La variabilité ainsi observée de la position du pic dans le cerne peut s'expliquer grâce à l'hypothèse de l'existence d'un certain contrôle génétique de la cinétique de la réaction du cambium aux variations de l'environnement.


Key words: genetics / microdensity / water deficit / Norway spruce

Mots clés : génétique / microdensité / déficit en eau / épicéa commun

Correspondence and reprints: Philippe Rozenberg Tel.: 02 38 41 78 73; fax: 02 38 41 78 79; philippe.rozenberg@orleans.inra.fr

© INRA, EDP Sciences 2002