Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 59, Number 8, December 2002
Page(s) 839 - 846
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2002082
Ann. For. Sci. 59 (2002) 839-846
DOI: 10.1051/forest:2002082

Ectomycorhization de Cedrus atlantica en conditions contrôlées : efficacité de deux formes d'inoculum mycélien

Hassan Boukcim, Serge Conventi and Daniel Mousain

Laboratoire de Recherches sur les Symbiotes des Racines, Institut National de la Recherche Agronomique, 2 Place Viala, 34060 Montpellier Cedex 1, France
(Reçu le 25 mai 2001 ; accepté le 1er août 2001)

Abstract
Ectomycorrhization of Cedrus atlantica seedlings under controlled conditions: Efficiency of two forms of mycelial inocula. The effect of two mycelial inocula (mycelia grown in peat-vermiculite saturated by a nutritive medium, or entrapped into alginate) of two ectomycorrhizal species (Tricholoma tridentinum var. cedretorum and Hebeloma sinapizans) was tested, under controlled conditions, on the mycorrhization of Cedar seedlings grown on mineral substrate. One year after inoculation, the percentage of infected root tips and root ergosterol contents were higher with cedars inoculated using T. tridentinum peat-vermiculite inoculum than using alginate one. The opposite results were obtained with H. sinapizans. The degrees of mycorrhization of the seedlings inoculated with T. tridentinum were higher than those of the seedlings inoculated with H. sinapizans. The mycorrhization of Cedrus atlantica seedlings using mycelial inocula was thus performed under controlled conditions which may be reproducible. The consequences of the inoculation of seedlings on their shoot and/or root biomass vary with the inoculum form and fungal species.

Résumé
L'effet de la forme de l'inoculum (obtenu sur tourbe-vermiculite ou par inclusion dans l'alginate) de Tricholoma tridentinum var. cedretorum et Hebeloma sinapizans sur la mycorhization de semis du Cèdre de l'Atlas, cultivés sur un substrat minéral, a été expérimenté en conditions contrôlées. L'utilisation de mycélium de T. tridentinum développé sur tourbe-vermiculite permet d'obtenir des degrés de mycorhization supérieurs à ceux enregistrés en employant du mycélium du même champignon inclus dans l'alginate, un an après l'inoculation. Le résultat inverse a été obtenu avec H. sinapizans. Les pourcentages d'apex mycorhizés et les teneurs en mycélium viable des racines des plants inoculés par T. tridentinum ont été supérieurs à ceux des plants inoculés avec H. sinapizans. L'obtention de mycorhizes à l'aide d'inocula mycéliens, a été réalisée sur le Cèdre de l'Atlas dans des conditions contrôlées et reproductibles. L'inoculation des semis par du mycélium d'H. sinapizans cultivé sur substrat solide a stimulé la biomasse de leurs parties aériennes et racinaires alors que l'inoculum de T. tridentinum, produit sur le même substrat, n'a permis d'augmenter significativement que la biomasse des racines. L'inoculation des plants par du mycélium d'H. sinapizans inclus dans l'alginate n'a été bénéfique que pour la biomasse de leurs parties aériennes.


Key words: Cedrus atlantica / Tricholoma tridentinum var. cedretorum / mycorrhization / mycelial inocula / ergosterol

Mots clés : Cedrus atlantica / Tricholoma tridentinum var. cedretorum / mycorhization / inoculum mycélien / ergostérol

Correspondence and reprints: Hassan Boukcim Tél. : (33) 04 99 61 28 22 ; fax : (33) 04 67 54 57 08 ; e-mail : boukcim@ensam.inra.fr

© INRA, EDP Sciences 2002