Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 60, Number 1, January-February 2003
Page(s) 61 - 68
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2002074
Ann. For. Sci. 60 (2003) 61-68
DOI: 10.1051/forest:2002074

Conséquences du vieillissement du bois de chêne sessile (Quercus petraea (Matt.) Liebl.) sur sa perception esthétique par les utilisateurs

Michela Zanettia, Frédéric Mothea, André Merlinb, Gérard Janinc, Gilles Le Moguédeca and Joaquim Goncalezc

a  Laboratoire d'étude des Ressources Forêt-Bois, (LERFOB, UMR INRA-ENGREF 1092), équipe de Recherches sur la Qualité des Bois, INRA - Nancy, 54280 Champenoux, France
b  Université Henri Poincaré - Nancy 1, Faculté des sciences, LERMAB UMR INRA 1093, BP 239 54506 Vandoeuvre, France
c  Universidade de BRASILIA, Faculdade de Tecnologia, Departamento engenharia Florestal, Caixa Postal : 04357, 70919-970 Brasilia, Brasil

(Reçu le 9 juillet 2001; accepté le 19 décembre 2001)

Abstract
Consequences of weathering on the users' aesthetic perception of oak wood (Quercus petraea (Matt.) Liebl.). The effects of weathering on the aesthetic perception of oak wood (Quercus petraea (Matt.) Liebl.) were assessed through interviews realised on the same specimens before and after 500 hours of artificial UV weathering. About fifty people participated to each inquiry, regarding 17 pairs of pieces. Each pair was characterised before and after weathering by the difference of mean colour, colour variations and several ring pattern descriptors between both pieces. Two logistic regression models were proposed to explain the users' choices through those measurements performed on weathered or non-weathered pairs of samples. The first inquiry, regarding non-weathered samples, showed that the users choose among two samples the one with the lightest, the more red, saturated and homogeneous colour and with the largest ring width. Regarding weathered samples, the users' perception is slightly different: they still choose considering lightness, hue and colour homogeneity differences but no more considering saturation or ring width.

Résumé
Les effets d'un vieillissement du bois de chêne sessile sur sa perception esthétique ont été évalués au moyen de deux enquêtes concernant les mêmes éprouvettes, avant et après qu'elles avaient subi un cycle de vieillissement UV artificiel de 500 h. Une cinquantaine de personnes a participé à chacune des deux enquêtes, basées sur la comparaison par paires de 34 planchettes. Chaque paire a été caractérisée avant et après vieillissement par les écarts de couleur moyenne, d'homogénéité de couleur et de différents descripteurs du dessin entre les deux planchettes. Deux modèles établis par régression logistique ont été proposés pour expliquer le choix des utilisateurs à partir des caractéristiques d'une paire d'éprouvettes données, vieillies ou non vieillies. Pour le bois non vieilli, la première enquête montre que, lorsqu'on leur demande de choisir entre deux éprouvettes de chêne, les utilisateurs préfèrent celle dont la couleur est la plus claire, la plus rosée, la plus saturée et la plus homogène et dont les cernes sont les plus larges. La perception par les utilisateurs du bois vieilli est sensiblement différente : ceux-ci basent toujours leur appréciation sur les différences de clarté, de tonalité et d'homogénéité de la couleur mais la saturation et le dessin n'interviennent plus dans leur choix.


Key words: wood / Quercus petraea / colour / aesthetic / survey

Mots clés : bois / Quercus petraea / couleur / esthétique / enquête

Correspondence and reprints: Frédéric Mothe Tél. : 03 83 39 41 45 ; fax : 03 83 39 40 69 ; e-mail : mothe@nancy.inra.fr

© INRA, EDP Sciences 2003