Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 60, Number 2, March 2003
Page(s) 123 - 130
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2003004
Ann. For. Sci. 60 (2003) 123-130
DOI: 10.1051/forest:2003004

Propriétés des merrains affinés dans une solution d'enzymes naturels et destinés à la tonnellerie

Benoit Joureza, Stéphane Charronb and Jean-Philippe Quinc

a  Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois, Direction de Technologie du Bois, Av. Maréchal Juin, 23, 5030 Gembloux, Belgique
b  Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux, Unité de Gestion et Économie forestières, Passage des déportés, 2, 5030 Gembloux, Belgique
c  Ets. R. Stiernon, Service R&D, Rue des Ateliers, 7, 7850 Enghien, Belgique

(Reçu le 24 septembre 2001 ; accepté le 11 avril 2002)

Abstract
Properties of shooks ageing by a treatment in a solution of natural enzymes. A speeding up of the ageing of shooks is possible by a treatment with a solution of natural enzymes. However its repercussion on physical, mechanical characteristics of wood and on its absorption potential of an hydro-alcoholic solution must be tested. Normalized samples have been extracted from 150 shooks selected on a ring width criteria from three cooperages located on different supplying area in France. The three factors cooperage, ring width class and treatment are used for statistical analysis. The cooperage factor, reflection of the supply area of each of them, affect the young modulus and the modulus of rupture in static bending but not the other characteristics. The improvement of the wood properties is closely linked to the ring width increase of the samples. The enzymatic treatment has no significant effect on physical and mechanical characteristics of oak wood, except on the hardness and, to a lesser extent, on the absorption potential. Considering the absence of negative effect on characteristics of shooks and the positive contribution of enzymatic treatment on their ageing, this treatment could bring a very interesting economical alternative permitting to avoid long lasting storage of the shooks before assembly.

Résumé
Une accélération de l'affinage des merrains de chêne est possible par un traitement dans une solution d'enzymes naturels. Son effet sur les caractéristiques physiques, mécaniques et sur le potentiel d'absorption d'une solution hydro-alcoolique par le bois nécessitait cependant d'être testé. Des éprouvettes normalisées ont été extraites de 150 merrains, sélectionnés dans trois tonnelleries réparties sur le territoire français, sur base du critère de largeur des cernes usité en tonnellerie. Les facteurs de classification : tonnellerie, classe de largeur des cernes et traitement ont été utilisés dans l'analyse statistique. Le facteur tonnellerie influence le module d'élasticité et la contrainte de rupture en flexion statique mais pas les autres caractéristiques physiques et mécaniques du bois. L'amélioration des propriétés du bois est étroitement liée à l'augmentation des largeurs des cernes des éprouvettes. Le traitement enzymatique n'affecte pas significativement les caractéristiques physiques et mécaniques du bois de chêne, à l'exception de la dureté et, dans une moindre mesure, du potentiel d'absorption, ou une influence négative est observée. Compte tenu du très faible impact sur les caractéristiques du bois de chêne (Quercus sp.) destiné à la tonnellerie et des apports positifs du traitement enzymatique sur l'affinage des merrains, ce traitement pourrait constituer une alternative pour éviter un stockage de longue durée des merrains.


Key words: oak / shook / enzyme / physical characteristic / mechanical characteristic

Mots clés : chêne / merrain / enzyme / caractéristiques physiques / caractéristiques mécaniques

Correspondence and reprints: Benoit Jourez Tél. : 081 62 64 41 ; fax : 081 61 57 27 ; e-mail : B.jourez@mrw.wallonie.be

© INRA, EDP Sciences 2003