Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 60, Number 7, October-November 2003
Technical, Environmental and Economic challenges of Forest Vegetation Management
Page(s) 625 - 635
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2003055
Ann. For. Sci. 60 (2003) 625-635
DOI: 10.1051/forest:2003055

Interaction of initial seedling diameter, fertilization and weed control on Douglas-fir growth over the first four years After Planting

Robin Rose and J. Scott Ketchum

Vegetation Management Research Cooperative, College of Forestry, Oregon State University, Corvallis, OR 97331, USA
(Received 24 June 2002; accepted 28 February 2003)

Abstract - Planting larger stock, fertilization and added years of weed control are often employed to increase growth rate of plantations. We evaluated these techniques using a replicated factorial study design repeated in two diverse locations in western Washington State, USA. Two different sizes of planting stock, fertilizing at planting and in the following year, and two or three years of weed control were tested. No significant interactions among the treatment levels were found with all treatments influencing Douglas-fir growth in an additive manner. Fourth year stem volume gains were greatest from planting larger initial stock: planting seedlings 2 mm larger in basal diameter resulted in fourth-year stem volume gains of 35% and 43%. The fertilization treatments used produced early gains, but they were short lived. The third-year weed-control treatment had no observable effect on fourth-year stem volume or on volume growth in years three or four.

Résumé - Interaction du diamètre au collet initial des plants, de la fertilisation et du contrôle de la végétation concurrente avec la croissance du Douglas pendant les quatre années suivant la plantation. Pour accélérer la croissance des plantations, on fait souvent appel à des techniques telles que l'emploi de plants plus gros, la fertilisation ou le contrôle de la végétation concurrente pendant plusieurs années. Nous avons évalué ces techniques au moyen de dispositifs factoriels avec répétitions installés dans deux stations de l'ouest de l'état de Washington aux USA. On a testé les options suivantes : deux catégories de plants pour leurs dimensions, fertilisation à la plantation et l'année suivante, et deux ou trois ans de contrôle de la végétation concurrente. Aucune interaction significative entre traitements n'a pu être mise en évidence. Tous les traitements agissant sur la croissance du Douglas le font de manière additive. La quatrième année, les gains de volume des tiges sont les plus élevés avec le matériel végétal initial le plus gros. Avec des plants dont le diamètre au collet est de 2 mm plus élevé, on obtient la quatrième année des gains sur le volume de tige de 35 et 43 %. Les traitements de fertilisation utilisés se sont traduits par des gains au départ, mais de courte durée. Le contrôle de la végétation de la troisième année n'a pas eu d'effet observable sur le volume des tiges de la quatrième année ou sur la croissance en volume des années trois et quatre.


Key words: free-to-grow / herbicide / controlled-release fertilizer / nutrition

Mots clés : croissance libre / herbicide / épandage contrôlé de fertilisation / nutrition

Corresponding author: Robin Rose robin.rose@orst.edu

© INRA, EDP Sciences 2003