Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 60, Number 8, December 2003
Page(s) 833 - 842
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2003078
Ann. For. Sci. 60 (2003) 833-842
DOI: 10.1051/forest:2003078

Reconstruction of crown length of Norway spruce (Picea abies (L.) Karst.) and Silver fir (Abies alba Mill.) - technique, establishment of sample methods and application in forest growth analysis

Peter Spathelf

Forstdirektion Tübingen, Im Schloß, 72074 Tübingen, Germany
(Received 22 April 2002; accepted 27 November 2002)

Abstract - A technique to date branch mortality was used to estimate crown recession of Norway spruce and Silver fir in uneven-aged mixed forests on temporary plots of the Black Forest (Germany). In a preliminary study accurate and efficient sampling methods were developed. Results of the main study indicate that unthinned trees show a high crown recession rate, contrarily to thinned trees, which reveal more balanced crowns. Height increment and Hegyi's competition index were the only significant variables left in the final regression model. Trees of equal competition status but with higher height increment exhibit higher crown recession rates. This tendency is even more pronounced with Norway spruce than with Silver fir. Norway spruce, however, shows a higher crown recession rate with increasing competition compared with Silver fir of similar height increment. This seems to indicate a lower shade tolerance of Norway spruce.

Résumé - Évolution en hauteur des houppiers d'épicéa (Picea abies (L.) Karst.) et de sapin pectiné (Abies alba Mill.) - technique, mise en oeuvre de méthodes d'échantillonnage, application à l'analyse de la croissance des forêts. On a utilisé une technique permettant de dater la mortalité des branches pour estimer la régression par le bas des houppiers de l'épicéa et du sapin pectiné, dans des placettes temporaires installées dans des forêts mélangées et inéquiennes de la Forêt Noire (Allemagne). Les résultats démontrent qu'en l'absence d'éclaircie les arbres présentent un taux de régression des houppiers plus élevé, au contraire des arbres ayant bénéficié d'éclaircies dont les houppiers apparaissent mieux équilibrés. L'accroissement en hauteur et l'indice de compétition de Hegyi sont les seules variables significatives qui subsistent dans le modèle de régression final. Les arbres soumis à un niveau de compétition équivalent, mais dont l'accroissement en hauteur est plus élevé, présentent un taux de régression du houppier plus important. Cette tendance est même plus prononcée pour l'épicéa que pour le sapin pectiné. Lorsque le niveau de compétition s'accroît, l'épicéa accuse un taux de réduction plus élevé que le sapin pectiné à accroissement en hauteur équivalent. Ceci semble indiquer une moindre tolérance à l'ombre de l'épicéa.


Key words: Norway spruce / Silver fir / crown length / crown recession / branch mortality

Mots clés : épicéa / sapin pectiné / hauteur de houppier / régression par le bas du houppier / mortalité des branches

Corresponding author: Peter Spathelf Peter.Spathelf@forst.bwl.de

© INRA, EDP Sciences 2003