Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 61, Number 1, January-February 2004
Page(s) 25 - 33
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2003081
Ann. For. Sci. 61 (2004) 25-33
DOI: 10.1051/forest:2003081

Roles of European and Japanese larch in the genetic control of growth, architecture and wood quality traits in interspecific hybrids (Larix × eurolepis Henry)

Luc E. Pâques

INRA, Unité d'Amélioration, de Génétique et de Physiologie des Arbres forestiers, 45166 Olivet Cedex, France
(Received 7 November 2001; accepted 23 December 2002)

Abstract - The respective roles of European and Japanese larch species in the genetic control of traits in interspecific hybrids are examined. Two incomplete factorial mating design experiments involving European larch clones of Sudetan origin as the female parent and Japanese larch clones as the male parent have been used for that purpose. Traits investigated include growth, architecture and wood quality parameters up to 16 years old. Results indicate that traits can be grouped into three categories according to the level of control by parental species: (i) height growth controlled nearly equally by both parents, (ii) BH diameter, stem volume and architecture traits under a strong Japanese larch control and (iii) wood quality parameters predominantly controlled by the European larch. Several traits showed moderate to high full-sib family heritabilities (over 0.8): total height, stem volume, branch angle and wood density, while others like heartwood proportion, taper, density of branching or stem straightness showed low values. Several traits appear to be under non-negligible non-additive genes effects: heartwood proportion, taper, stem straightness, BH girth and modulus of elasticity. Implications for further breeding are discussed.

Résumé - Contribution du mélèze d'Europe et du mélèze du Japon dans le contrôle génétique de la croissance, de l'architecture et de la qualité du bois chez le mélèze hybride (Larix × eurolepis Henry). Cette étude examine l'importance relative du mélèze d'Europe et du mélèze du Japon dans le contrôle génétique des caractères chez le mélèze hybride. Deux plans de croisements factoriels incomplets sont analysés : ils impliquent des clones de mélèze d'Europe, originaires des Sudètes, comme parents femelles et des clones de mélèze du Japon comme parents mâles. Les caractères étudiés comprennent des paramètres de croissance, d'architecture et de qualité du bois entre 2 et 16 ans. Les principaux résultats indiquent que ces caractères peuvent être groupés en 3 catégories suivant le degré de contrôle de chacune des 2 espèces parentales : (i) la croissance en hauteur contrôlée à part sensiblement égale par les 2 espèces, (ii) la croissance en diamètre et en volume et les paramètres d'architecture sous déterminisme fort du mélèze du Japon, et (iii) les propriétés du bois sous contrôle du mélèze d'Europe. Plusieurs caractères présentent des héritabilités (au niveau familles de pleins-frères) fortes (> 0.8) : hauteur, volume, angle des branches, densité du bois par opposition à d'autres comme le pourcentage de duramen, l'élancement, la densité de branchaison ou la rectitude de la tige. Plusieurs paramètres également sont sous l'influence de gènes à caractère non-additif : pourcentage de duramen, élancement et rectitude de la tige, diamètre, module d'élasticité. Les conséquences sur le choix d'une stratégie d'amélioration sont discutées.


Key words: Larix / hybridisation / heritability / growth / stem form / wood properties

Mots clés : mélèze / hybride / heritabilité / croissance / architecture / propriétés du bois

Corresponding author: Luc E. Pâques paques@orleans.inra.fr

© INRA, EDP Sciences 2004