Free access
Issue
Ann. For. Sci.
Volume 61, Number 6, September 2004
Page(s) 537 - 544
DOI http://dx.doi.org/10.1051/forest:2004048
Ann. For. Sci. 61 (2004) 537-544
DOI: 10.1051/forest:2004048

Fire behaviour and severity in a maritime pine stand under differing fuel conditions

Paulo A.M. Fernandes, Carlos A. Loureiro and Hermínio S. Botelho

Centro de Estudos em Gestão de Ecossistemas / UTAD, Departamento Florestal, Univ. Trás-os-Montes e Alto Douro, Quinta de Prados, 5000-911 Vila Real, Portugal

(Received 25 July 2003; accepted 23 January 2004)

Abstract - An experimental fire was conducted in the summer in a 28-year old maritime pine (Pinus pinaster) plantation in northeastern Portugal. Fuel conditions within the stand were age-dependent and comprised four situations: treated with prescribed fire at differing times, respectively 2, 3, and 13 years before the study, and undisturbed, where fuel accumulation time equalled stand age. The rate of fire spread did not respond to factors other than wind speed, in spite of the fuel-complex diversity. A high-intensity fire involving partially or totally the tree canopy and killing all trees was experienced in the older treatment area and in the untreated part of the stand, but the benefits of fuel management were still detectable in the former. Surface fire intensity, crown fire potential and fire severity (including tree mortality) were drastically reduced where prescribed fire had been carried recently. Fuel and fire management implications are discussed.


Résumé - Comportement et sévérité d'un feu dans un peuplement de pin maritime pour des conditions de végétation variées. Un feu expérimental a été réalisé pendant l'été dans une plantation de pin maritime (Pinus pinaster) âgé de 28 ans, situé au Nord-Est du Portugal. Les conditions du combustible dans le peuplement étaient dépendantes de la période d'accumulation, avec quatre situations; trois traitées avec brûlage dirigé en différents moments, respectivement 2, 3, et 13 ans avant l'étude, et une jamais traitée, où le temps d'accumulation de combustible était égal à l'âge du peuplement. Malgré la diversité des caractéristiques du combustible, la vitesse de propagation du feu n'a été influencée que par la vitesse du vent. La partie du peuplement traitée 13 ans auparavant et celle non traitée ont connu un feu d'une intensité élevée, qui a touché partiellement ou totalement le couvert arboré et tué tous les arbres, mais les effets bénéfiques du traitement furent encore décelables dans la partie brûlée antérieurement. En revanche, l'intensité du feu de surface, le potentiel à engendrer un feu de cime et la sévérité du feu (y compris la mortalité des arbres) ont été fortement réduits dans les zones où un brûlage dirigé avait été conduit récemment. Les conséquences en terme de gestion du combustible et du feu sont discutées.


Key words: fire behaviour / fire severity / experimental fire / fuel management / Pinus pinaster

Mots clés : comportement du feu / sévérité du feu / feu experimental / gestion du combustible / Pinus pinaster

Corresponding author: Paulo A.M. Fernandes pfern@utad.pt

© INRA, EDP Sciences 2004